Importateurs : Un nouveau showroom pour Skoda à Casablanca

Importateurs : Un nouveau showroom pour Skoda à Casablanca

Skoda a du potentiel au Maroc ! Telle est l’intime conviction de la Centrale Automobile Chérifienne (CAC), l’importateur marocain de la marque tchèque affiliée au groupe Volkswagen (depuis 1991). En effet, la CAC ambitionne désormais d’installer sérieusement et durablement Skoda. Et à partir de ce constat, il est très opportun d’investir dans ce label, travailler son image, élargir sa gamme importée et lui concocter une stratégie et un positionnement à même de lui permettre une certaine pérennité commerciale sur le marché automobile marocain. Mais d’abord, et avant tout cela, Skoda se devait d’avoir une représentation qui lui soit propre et qui puisse donner une certaine impulsion à son (re)décollage commercial dans le Royaume. C’est chose faite, avec l’ouverture il y a quelques semaines d’un nouveau showroom, à Casablanca.. Certes, le hasard a voulu que ce local, occupé il fut un temps par Suzuki Maroc, soit à vendre par un promoteur immobilier, mais la volonté des dirigeants de la CAC a bien été d’acquérir l’immeuble en question, du fait justement de sa proximité avec le siège de la CAC. Ainsi, situé sur l’artère Rahal Meskini, et donc à proximité avec le boulevard Lalla Yacout (où siège la CAC), ce bâtiment s’élève sur quatre niveaux, avec une superficie au sol de près de 600 m2. Les deux tiers de cette surface sont dédiés à l’exposition des véhicules avec une capacité de 9 à 10 modèles. Une petite mezzanine surplombe une partie des bureaux et sert de lieu de détente pour les futurs acheteurs. Pour l’instant, le deuxième niveau servira à la préparation des véhicules lors de la phase de livraison, tandis que le troisième niveau sera un espace de stockage. Histoire de donner une idée sur la réelle conformité de ce showroom avec l’identité visuelle de Skoda Auto, on signalera que son aménagement intérieur à été étudié et conçu en Tchéquie. Des architectes travaillant spécialement pour ce constructeur automobile sont ensuite venus sur place afin de suivre de près les travaux. Ces derniers ont commencé le premier mars 2007 pour prendre fin, quelques mois plus tard, vers la mi-juillet. Quant au volet humain, il est constitué d’une demi-douzaine de personnes qui sont déjà opérationnelles. Les commerciaux sont des éléments ayant déjà fait leurs preuves, au sein de la CAC sous les couleurs de Volkswagen. Et pour diriger tout ce petit monde, ce n’est autre que Sophie El Baz, la fille du président de la CAC, qui a pris les choses en main. Selon elle «la gamme Skoda, qui est actuellement en plein renouvellement, a du potentiel sur le marché marocain», a-t-elle affirmé. Après avoir livré 52, 37, puis 47 unités respectivement en juin, juillet et août derniers, l’importation marocaine de Skoda a cumulé un volume de 240 véhicules vendus en 2007. Derrière cette fulgureuse progression (+700%), il y a le succès de la berline Octavia Tour (l’Octavia de deuxième génération), épaulée depuis quelques mois par le ludospace Roomster. Il faut dire aussi que les véhicules sont d’une fiabilité prouvée (lire encadré). Initialement, la CAC s’était fixé un objectif annuel de 450 unités pour la gamme Skoda. Mais ce volume sera vraisemblablement atteint et même dépassé en 2008, soit une année pleine pour un modèle qui sera bientôt introduit dans la gamme importée de Skoda, à savoir la nouvelle Fabia. Cette grande citadine sera présentée en avant-première durant le mois de ramadan, alors que sa commercialisation effective est, elle, prévue pour la fin octobre. 


Skoda : Fiabilité et robustesse à l’allemande

Profitant de toute l’ingénierie et le savoir-faire de Volkswagen, depuis 1991, Skoda Auto produit chaque année plus de véhicules (435.000 en 2004, 484.000 en 2005 et plus de 500.000 en 2006). Sa gamme compte actuellement une demi-douzaine de modèles et leurs déclinaisons. Des voitures dont l’un des points forts et incontestablement leur fiabilité mécanique et leur aptitude à bien subir le poids des ans. Les Skoda vieillissent bien, y compris au Maroc où les conditions de roulage sont assez éprouvantes pour les voitures (état des routes, qualité des carburants…). Pour conforter ces propos, une anecdote authentique mérite d’être contée. L’histoire se passe à Agadir : en 2001, un client achète une Octavia Tour (ancienne génération). Il parcourt près de 200.000 km, sans subir aucune avarie mécanique. Tellement satisfait de la fiabilité de sa Skoda, il revient chez son concessionnaire en 2007 et lui dit : «je veux la même, neuve» !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *