Industrie automobile : Novares s’implante à Kénitra

Industrie automobile : Novares s’implante à Kénitra

Elle produira des pièces de moteurs et carrosserie

Le 19 septembre 2018 est une date à marquer d’une pierre blanche pour Novares. En effet, elle correspond à l’ouverture à Kénitra du premier site de production du groupe en Afrique du Nord. L’inauguration de ce site s’inscrit dans sa démarche d’expansion internationale, tout juste un an après le changement de nom – Mecaplast-Key Plastics est devenu Novares – et après l’ouverture de nouvelles usines à Mioveni (Roumanie) et Chihuahua (Mexique). Première usine de Novares en Afrique du Nord, le nouveau site de Kénitra se trouve à seulement 15 km des installations que PSA vient d’inaugurer, mais aussi à proximité de Tanger, où Renault est implanté. Cela confirme bien l’un des engagements de Novares, à savoir, être au plus près de ses clients.

Ce grand équipementier automobile a pu compter sur le soutien de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) qui a accordé un prêt pour la construction des bâtiments et l’achat d’équipements et de machines.

«Le nouveau site de 10.700 m², disposant d’un atelier de peinture avec salle blanche et ligne d’application de vernis transparent, produit des solutions complètes pour nos clients de l’industrie automobile en utilisant les dernières techniques d’injection plastique et d’application de vernis», soulignent les responsables. Présent lors de l’inauguration, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, a souligné que «cet investissement qui contribue à la densification de la filière de l’injection plastique destiné à l’automobile porte sur une chaîne complète allant de l’injection plastique à la livraison du produit fini. Il s’inscrit ainsi en phase avec la stratégie industrielle visant à renforcer l’intégration en profondeur de la filière».

En effet, de cette usine sortiront des systèmes et des pièces de moteur – filtres à air, caches moteurs acoustiques, etc. – mais aussi des pièces extérieures telles que des piliers, des garde-boue, des barres de toit, des caches de protection sous moteur et des pièces intérieures, parmi lesquelles des panneaux d’instrumentation.

L’usine de Kénitra compte actuellement 70 employés mais les effectifs devraient doubler d’ici 2019 et passer à 225 personnes à l’horizon 2020. Selon les objectifs fixés, cette filiale marocaine devrait représenter environ 3% du chiffre d’affaires mondial de Novares.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *