Industrie : Mini : Deux millions au compteur

Industrie : Mini : Deux millions au compteur

Dix ans. C’est ce qu’il a fallu à BMW pour franchir la barre des 2 millions de Mini produites par son usine d’Outre-Manche, située à Oxford. «Toute une tranche de vie», diront certains, alors que d’autres –plus avertis sur la question automobile– y verront bel et bien une belle prouesse industrielle. Et pour cause, Mini n’est pas un constructeur comme les autres. Après avoir été rachetée par le groupe bavarois, la marque anglaise connue pour sa petite citadine éponyme et maline a opéré son «revival» à travers une montée en gamme à la fois remarquée et enviée. Sans être exagérément chères, les automobiles badgées du logo Mini sont ainsi devenues un produit de luxe et de niche. Voilà donc pourquoi peut on considérer, à juste titre, comme un seuil industriel retentissant le cap des 2 millions d’unités produites en une seule décennie. Un événement fêté (presque) en grande pompe, puisque le Premier ministre britannique, David Cameron s’est déplacé himself pour assister à la sortie d’usine de cette deux-millionième Mini. Comme le montre la photo, cet exemplaire anniversaire est une version Cabriolet, habillée d’une teinte blanche nacrée, dite «White Silver» et dotée de quelques aspects particuliers. Outre une configuration d’équipement proche du «full options», citons une capote et des placages en Bleu Denim, une sellerie en cuir blanc orné de motifs argentés, ainsi que des jantes alu spécifiques. De quoi attiser l’envie des millions de fans que compte la marque à travers le monde et qui sont officiellement «invités» à participer à un jeu sur Facebook, ouvert jusqu’au 30 septembre. Telle a été la dernière trouvaille du département marketing du groupe allemand, qui précise que ce concours photo, intitulé «2 millions de Mini, 2 millions de visages», consacrera –par tirage au sort– un seul et unique gagnant de cette deux-millionième Mini. Maintenant, sur un angle purement industriel, il faut savoir que le site d’Oxford emploie actuellement quelque 3.700 personnes, contre 2.400 il y a 10 ans et que depuis cette date-là, plus de 1,5 billion de Livres Sterling ont été déboursées par le BMW Group pour améliorer et amplifier la capacité de production de cette usine. Voilà qui explique qu’outre cet effectif, 500 robots mettent la main à la pâte quasi-quotidiennement, puisque les employés de cette usine se relaient en deux équipes travaillant cinq jours sur sept. Du coup, celle-ci (l’usine) produit 900 véhicules par jour, soit une Mini toutes les 68 secondes ! Une production soutenue par une forte demande mondiale, faisant que, désormais, la marque s’attend à une nouvelle année record. Ainsi, après un bon cru en 2010 (216.302 autos produites et vendues), la barre des 260.000 Mini produites devrait être franchie d’ici le 31 décembre prochain. Cependant, l’objectif d’atteindre les 300.000 unités produites chaque année ne relève toujours pas de la réalité. Pour cela, il faudra encore attendre quelques investissements supplémentaires au niveau de la même usine, lesquels se feront d’ailleurs à l’occasion de la production de la future génération de la citadine Mini, principal modèle de la marque. D’ici là, les Mini Coupé et Mini Roadster auront fait leurs apparitions sur le catalogue élargissant une énième fois la gamme qui compte actuellement 5 modèles (berline, Cabrio, John Cooper Works, Clubman et Coutryman). Qui l’eut cru en 2000 ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *