Industrie: Renault célèbre son millionième véhicule produit au Maroc

Industrie: Renault célèbre son millionième véhicule produit au Maroc

Alors que l’implantation de nouvelles usines dans le monde se développe, Renault continue à exporter massivement depuis ses usines marocaines. Le constructeur vient ainsi de célébrer mardi l’exportation de son millionième véhicule depuis le port de Tanger Med.

Voici un petit rappel pour les mémoires frappées d’amnésie. L’usine de Tanger a été inaugurée le 9 février 2012. Au bout de cinq ans d’existence, les exportations marocaines dans le domaine automobile sortent du néant pour atteindre un Everest : 1 million de véhicules exportés et fabriqués dans les usines de Tanger et Casablanca. Cela équivaut à 200.000 véhicules exportés par an. Qui l’eut cru ?

Cet événement s’est déroulé en présence de nombreuses personnalités, notamment Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Abdelkader Amara, ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkhalek Marzouki, gouverneur de la province Fahs Anjra, Fouad Brini, président de Tanger Med, et Marc Nassif, DG du Groupe Renault Maroc.

«Le nombre de véhicules Renault exportés a été pour une large part à l’origine du rang acquis par l’automobile en tant que premier secteur exportateur», a reconnu M. Elalamy, soulignant que «la réussite de Renault constitue une success story que nous essayons de multiplier dans d’autres secteurs».

En effet, l’écosystème Renault en cours de déploiement est porteur de développement et de performance pour l’industrie automobile marocaine, a souligné M. Elalamy, faisant état de 868 millions d’euros d’investissement à réaliser et de 50.000 nouveaux emplois directs à créer, mais aussi de 1,5 milliard d’euros par an d’achats de pièces usinées au Maroc à l’horizon 2023, de deux milliards d’euros à terme et de 65% d’intégration locale.

Même son de cloche du côté de M. Amara qui estime que «cette belle performance est le fruit d’une stratégie bien pensée afin de faire de l’industrie automobile une véritable locomotive de l’économie marocaine, ainsi que d’un travail collectif sur le plan des infrastructures, de l’ingénierie financière et du transfert des technologies, et d’une confiance mutuelle entre le Maroc et le Groupe Renault».

Avec l’exportation de plus de 95% de la production de l’usine de Tanger et de plus de 70% de la production de l’usine de Casablanca, initialement réservée à l’approvisionnement du marché local, les véhicules « Made in Morocco » représentent plus de 10% des véhicules vendus par le Groupe dans le monde.

Aujourd’hui, la production marocaine est destinée e à plus de 73 destinations majoritairement d’Europe et des pays signataires des accords d’Agadir et de la Ligue arabe, avec le développement de nouvelles lignes maritimes au départ du port Tanger Med et notamment vers les Antilles et les pays du GCC.

Depuis 2012, l’export du millionième véhicule fabriqué par le Groupe implique une activité logique importante, avec pas moins de 1.560 navires, plus de 4.200 trains au départ de l’usine de Tanger et près de 19.000 camions depuis l’usine de Casablanca, a relevé le patron de Renault Maroc, ajoutant que plus de 46.000 véhicules fabriqués dans des usines internationales du Groupe ont été déchargés de navires sur le port Tanger Med et rechargés sur d’autres pour servir essentiellement l’Afrique du Sud.

Le Groupe Renault Maroc exporte également des pièces fabriquées dans les usines marocaines vers d’autres usines du Groupe en Inde, en Roumanie, en Argentine, au Brésil et en Colombie, a indiqué M. Nacif, notant que ce ne sont pas moins de 195.600 m3 de pièces produites par les usines et les fournisseurs au Maroc qui ont été envoyées dans les usines du Groupe a l’international depuis le début de cette activité en 2013.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *