Jaguar-Land Rover inaugure sa première usine en Inde

Jaguar-Land Rover inaugure sa première usine en Inde

Le Groupe Tata Motors a inauguré, vendredi dernier, sa première usine Jaguar-Land Rover (JLR), dans le sud de l’Inde, la marque britannique cherchant à se faire une place sur le marché automobile indien en pleine expansion. Un modèle 4×4 Freelander 2 a été le premier à sortir de l’usine, située à Pune, à environ 100 km de la capitale financière de l’Inde, Bombay. La production de berlines Jaguar devrait quant à elle débuter dans cette même usine à une date ultérieure. Jaguar et Land Rover avaient été rachetées par Tata Motors à l’américain Ford en 2008 pour 2,3 milliards de dollars. L’ouverture de l’usine de Pune devrait permettre à Tata de réduire ses coûts face à ses rivaux BMW, Audi ou Mercedes, qui disposent déjà d’usines d’assemblage en Inde. Tata Motors a publié, jeudi dernier, un bénéfice annuel presque multiplié par quatre, tiré par un bond des ventes et une solide demande pour les marques britanniques: son bénéfice net s’est élevé à 92,7 milliards de roupies (2,04 milliards de dollars), dont la grande majorité (1,7 MM USD) émanant de la branche Jaguar-Land Rover (lire encadré). «Nous sommes très optimistes concernant Jaguar Land Rover en termes de croissance de volume», a déclaré le directeur général de JLR, Ralf Speth, lors d’une conférence de presse à Bombay. Tata Motors vend en Inde des Jaguar XJ, XF et XK ainsi que les modèles Discovery et Range Rover, des SUV de la marque Land Rover, actuellement importés via un réseau de distributeurs locaux. Le directeur général de Tata Motors, Car-Peter Forster, a déclaré que l’Inde était un «marché énorme avec un potentiel immense», voyant ce pays, ainsi que la Chine où la demande pour Jaguar et Land Rover a décollé l’an dernier, comme des cibles clé pour la croissance du groupe.


 Jaguar-Land Rover : 1,2 milliard d’euros de bénéfice en 2010-2011
Jaguar-Land Rover a réalisé sur l’exercice clos le 31 mars 2011 un bénéfice net record de 1,04 milliard de livres (1,2 milliard d’euros) et un chiffre d’affaires de 9,9 milliards de livres (11,4 milliards d’euros), en hausse de 51 %. Les deux marques britanniques  du groupe Tata Motors ont vu leurs ventes augmenter de 25 % sur la période, à 243.621 unités. JLR a bénéficié d’une forte croissance sur les marchés émergents, de taux de change favorables et de l’introduction de nouveaux modèles. «Jaguar Land Rover est désormais un concurrent robuste, rentable et novateur dans l’industrie des voitures haut de gamme», a déclaré Carl-Peter Forster, directeur général de Tata Motors.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *