Jaguar XE : La «baby jag» est là !

Ce qui devrait le plus doper les ventes pour ce nouveau modèle, c’est bien le Salon Auto Expo qui débute le 12 mai prochain et où la XE figurera en place de choix sur le stand de  la marque.

Ça y est ! La toute nouvelle XE vient d’arriver au Maroc et devient disponible sur tout le réseau du distributeur Smeia. La marque britannique entend ainsi se positionner durablement sur le marché national des berlines familiales premium, et ce face aux références allemandes en la matière. Il faut dire que la XE a été bien outillée par Jaguar pour tenir tête à une telle concurrence. Tout d’abord, il s’agit d’une familiale qui a été pensée comme une véritable voiture de sport. Ensuite, elle est proposée chez le distributeur Smeia à des tarifs pour le moins serrés, qui se situent entre 399.000 et 620.000 DH.

200 unités vendues dès 2016

La Jaguar XE s’est décidément fait attendre sous nos latitudes. Son arrivée au Maroc est survenue une année environ après son lancement international. Et pour cause, il a fallu que la motorisation diesel qui équipe le modèle soit disponible pour le marché marocain, essentiellement dominé par le gasoil. Aujourd’hui, l’importateur possède toutes les clés en main afin de vendre ce nouveau produit. Selon le management de Smeia Jaguar, il est possible d’écouler entre 300 et 400 unités par an. Pas moins de 200 XE devraient d’ailleurs pouvoir trouver preneur en 2016, soit 20% d’un marché qui compte près de 1000 ventes par an. Et ce qui devrait le plus doper les ventes pour ce nouveau modèle, c’est bien le Salon Auto Expo qui débute le 12 mai prochain et où la XE figurera en place de choix sur le stand de la marque.

Vers une clientèle plus jeune…

A travers la XE, l’autre objectif pour Jaguar est bien celui de rameuter une clientèle plus éclectique. La XE regorge en effet d’atouts destinés à faire l’unanimité. Ce modèle est plus dynamique, plus compact, mais surtout plus sportif. La «baby jag», comme on se plaît à l’appeler, reprend certains traits caractéristiques de la statutaire XF. La face avant prend des optiques froncées, mais également un puissant capot nervuré débouchant sur une imposante calandre verticale. La malle se veut volontairement plus courte conférant ainsi plus de dynamisme au profil. Côté équipement, le XE intègre le nouveau système multimédia InControl. Ce dernier suppose de série la présence d’un écran tactile de 8 pouces, avec un accès simple à toutes les fonctions.

Architecture modulaire et 3 motorisations

La XE est le premier modèle bénéficiant de la fameuse architecture modulaire JLR. Elle possède de fait un niveau de Cx et un profil aérodynamique qui en font un monstre d’insonorité en utilisation dynamique. La XE reste la seule voiture de sa catégorie à proposer une carrosserie monocoque composée à 75% d’aluminium. Ce qui fait que la voiture tourne avec des niveaux de consommation et d’émission parmi les plus bas du segment. Pourvue de la toute dernière motorisation Diesel Ingenium, la baby jag n’a besoin que de 4,2 l aux 100 km en circuit mixte, de même que ses taux d’émission CO2 sont stabilisés à peine à 109g au kilomètre. Cinq finitions sont disponibles pour la Jaguar XE : il s’agit de la version Pure de la déclinaison Prestige, portfolio, R-sport et S) et 3 motorisations dont un unique quatre cylindres 2.0 Diesel proposé en version 180 ch et avec deux types de transmissions (bvm et bva8). Côté essence, la gamme se compose d’un quatre cylindres 2.0 essence (200 et 240 ch) et d’un V6 3.0 litres de 340 ch. Tous deux uniquement proposés avec l’excellente boîte automatique ZF à 8 rapports.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *