Jaguar XF Diesel : 1.313 km en trappe scellée

Jaguar XF Diesel : 1.313 km en trappe scellée

Généralement, l’idée –reçue– de posséder une Jaguar ne va pas de pair avec la possibilité de réaliser des économies à l’usage. Pourtant, il est bel et bien possible de rouler avec un félin au bout du capot tout en ménageant son portefeuille. Outre une fiabilité assurée par une garantie de 5 ans, c’est la sobriété que les nouvelles Jag’ peuvent désormais mettre en avant. La preuve nous vient du Royaume-Uni, où un certain David Madgwick, essayeur indépendant de son état, a mis le cap sur Munich après avoir rempli le réservoir de 64 litres de sa XF Diesel, puis scellé la trappe à carburant.
En compagnie d’un passager, le pilote au pied léger a pris le départ depuis l’usine de Castle Bromwich (Birmingham), soit là où est produite l’auto, puis traversé quatre pays (dont probablement la France et le Luxembourg), avant d’arriver à Munich (fief de BMW). Au total, la XF de l’exploit a parcouru une distance de 816 miles, soit un peu plus de 1.313 km ! Bien que le communiqué de presse diffusé par la marque de Coventry ne donne pas tous les détails, on sait que cette Jaguar a roulé sur un parcours mixte, incluant autoroutes, routes secondaires et milieux urbains. Animée du nouveau quatre cylindres 2,2 l Diesel, la XF en question était un modèle de série et non pas modifiée pour les besoins du périple. On rappellera à cet effet que ce modèle développe 190 chevaux (et 450 Nm de couple) et réalise des performances routières assez intéressantes (pour un diesel), soit le 0 à 100 km/h en 8,5 sec et 225 km/h en vitesse maxi. Mais à coup sûr, l’auto a été ménagée au niveau de sa pédale d’accélérateur. Sans quoi, son ordinateur de bord n’aurait pas affiché, au final, une moyenne de consommation de l’ordre de 4,9 l/100 km. Prodigieux lorsqu’on sait que cette berline statutaire frôle quand même les 5 mètres de long (4,96 m). En fait, cette performance de sobriété s’explique par plusieurs atouts techniques inhérents à ce véhicule. D’abord, un poids contenu sous la barre des 1,8 tonne, soit précisément 1.745 kg et ce, grâce à une construction partielle en aluminium. Ensuite et surtout, son moteur est accouplé à une boîte automatique ZF à 8 vitesses, dont le dernier rapport permet d’évoluer à 113 km/h tout en restant bas dans le compte-tours (1.600 tr/min). Autre clef de cette frugalité, la version restylée de la XF diesel est équipée du système Stop-Start, lequel coupe le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt et le redémarre automatiquement dès que l’accélérateur est pressé. À son arrivée à Munich, l’auto et ses passagers ont été accueillis par Andy Whyman, l’ingénieur en chef du programme XF chez Jaguar. Un expert qui s’est légitimement jeté des fleurs en déclarant : «Nous sommes très fiers de ce que la nouvelle XF 2.2 l diesel a accompli. Cet exercice prouve non seulement l’efficacité de ce nouveau modèle, mais souligne aussi que performance et économie peuvent être combinées».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *