Jeep: Efficacité, pratique et fiabilité à l’état pur

Jeep: Efficacité, pratique et fiabilité à l’état pur

En préparation pour la Seconde Guerre Mondiale, l’armée américaine lance en 1940 un appel d’offres auprès de 135 entreprises évoluant dans l’industrie automobile, notamment des constructeurs. L’armée voulait produire rapidement et en grande quantité, pour le front européen et asiatique, un véhicule de reconnaissance tout-terrain, léger, pratique et solide. Le cahier des charges est  fixé par l’Ordnance Technical Committee, très précis, il impose  des caractéristiques  strictes. Ainsi, le véhicule devra être à  quatre roues motrices, trois places assises en plus d’un espace pour une mitrailleuse, une garde au sol de 16 cm et un poids maximum de 590 kg, avec une charge utile de 272 kg. Une voie très étroite de 1,494 mètre devra permettre au véhicule d’emprunter, pneus démontés, les voies de chemin de fer. Les délais de livraison sont alors fixés à 49 jours pour la livraison du premier prototype et 75 jours pour 69 autres exemplaires. Deux sociétés vont répondre à cet appel, Willys Overland Inc et American Bantam Co. Cette dernière recrute en juillet Karl K. Probst, un ingénieur de talent qui réalisera en 5 jours le premier prototype pour American Bantam avec l’idée  de reprendre des pièces mécaniques déjà utilisées sur des véhicules de séries. Le 22 juillet 1940, Karl K.Probst remet le projet de la future  Jeep au centre d’essais de l’US Army. Le cahier des charges a été respecté à la lettre sauf en ce qui concerne le poids. Le prototype pesait entre  850 et 920 Kg. Toutefois cela n’a pas empêché la validation du projet.  Aussitôt fait, Bantam se met au travail et livre son premier prototype, le Bantam Pilot 1, le 23 septembre 1940. Pendant un moment, Bantam parviendra seul à tenir les délais et à emporter le marché. Toutefois, ce petit constructeur a dû rapidement faire face à la réalité. Bantam ne pouvant plus suivre, en raison de ses capacités de production en grande série jugée insuffisante,  l’armée a donc décidé de charger la Willys Overland Inc pour produire un nouveau prototype avec les mêmes caractéristiques. La compagnie ne fera que poursuivre ce que Bantam avait commencé. Elle équipe, toutefois,  son prototype d’un nouveau moteur appelé, plus puissant et plus performant,  le Go Devil. Le prototype Willys est alors appelé «le Quad». En juillet 1941, la production débute chez Willys. 1.500 Jeep MA (M pour militaire, A correspond à la version) sont alors en cours de fabrication. La seconde série, qui concerne une nouvelle commande de 16.000 véhicules portera l’appellation MB. Rapidement débordé par la cadence de production, il a finalement fallu faire intervenir Ford pour compléter la production avec la GPW (même caractéristiques que  le Bantam Pilot 1 et le Quad).  De 1941 à 1945, près de 637 770 Jeep ont été produites. Le succès militaire de la marque a ainsi posé les jalons du succès de la version civile, développée par  Willys à partir de 1945 et devenue avec le temps un gage de robustesse et de puissance. 600.000 Jeep se vendent en moyenne chaque année dans le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *