Keehoon Hahn : «Kia est déterminé à reprendre sa place de leader du marché CBU»

Keehoon Hahn : «Kia est déterminé à reprendre sa place de leader du marché CBU»

Comment ont évolué les ventes de Kia Motors Maroc durant 2010 ?
Keehoon Hahn : Nos ventes ont subi une régression durant cette année 2010 et ce, à cause de plusieurs facteurs : indisponibilité de certains modèles phares en période de grande demande internationale (cas du Sorento et du Soul), une rupture dans la gamme Sportage de 6 mois du fait d’un passage de la deuxième à la troisième génération de ce véhicule, le problème du différentiel des droits de douane entre les produits européens et non-européens, le vieillissement de certains modèles…, etc. Ceci, sans oublier un durcissement dans le traitement des dossiers de crédit par les sociétés de financement, dicté par une meilleure gestion des risques. Aujourd’hui, nous sommes sereins pour l’avenir de la marque car le constructeur a définitivement résolu ce problème de disponibilité. Par ailleurs et grâce au renouvellement de certains modèles de notre gamme, on est déterminé à reprendre notre place de leader du marché CBU (NDLR : voitures importées) d’ici fin 2011.

Concernant la problématique tarifaire engendrée par ces mêmes droits de douane, pensez-vous que vos véhicules resteront compétitifs à moyen terme ?
Notre combat au sein du GIVET (NDLR : Groupement des importateurs pour l’équité tarifaire) continue et ce, même en l’absence d’une compréhension de la part de certains départements (NDLR : cas du ministère de l’Industrie et du Commerce). En 2012, quand le différentiel des droits de douane atteindra 17,5% entre les marques européennes et celles d’origine non-européenne, il est clair que notre compétitivité, voire la survie de certains d’entre nous en seront menacées. Nous continuons de dire qu’il est tout à fait absurde de protéger les constructeurs européens plus qu’ils le sont chez eux.

Vous venez de lancer la nouvelle génération du Sportage, quelles sont vos ambitions de ventes-part de marché avec ce modèle dans son segment ?
Avec le Sportage, Kia a toujours animé le marché et occupé les premières places. Aujourd’hui, et avec cette troisième génération, nous comptons prendre le leadership du segment des SUV d’ici 2011, avec une part de marché de 20%. Et au vu de ses atouts, ce nouveau produit a toutes ses chances pour réaliser cet objectif.

Pourquoi n’avez-vous pas intégré la version diesel de 136 chevaux qui serait à même d’avoir un tarif encore plus accessible ?
La version dont vous parlez est destinée dans un premier temps aux marchés européens, avant l’entrée en vigueur d’un autre moteur à faible cylindrée. Pour le Maroc, nous avons eu la chance de commercialiser un Sportage plus puissant, qui cache sous son capot l’un des moteurs les plus modernes du marché mais aussi des plus économiques et les plus propres. Pour rappel, notre Sportage répond aux normes d’émission Euro 4 et se veut en avance par rapport aux exigences du législateur. Quant au prix, nous estimons que le nouveau Sportage est bien positionné au regard de ses prestations et sa compétitivité reste l’un des meilleurs arguments de vente.

Pourra-t-on voir un jour KMM s’aligner sur ses homologues européens et pousser encore sa garantie à 7 ans ?
La garantie dont vous parlez existe seulement en Europe. Il s’agit d’une extension de garantie supportée par les distributeurs européens et dont le coût vient en supplément au prix de vente. Nous estimons que la garantie de 5 ans, offerte actuellement par le constructeur et qui reste unique jusqu’à présent dans notre marché pour une marque généraliste, est suffisante.

Où en êtes-vous avec l’extension de votre réseau commercial ?
Nous disposons aujourd’hui d’une bonne couverture du territoire national, du Nord au Sud, avec un réseau hybride composé de succursales et de concessionnaires. Cette année, nous avons inauguré un quatrième point de vente à la Corniche de Casablanca et procédé à la rénovation de notre succursale, sise sur le boulevard Abdelmoumen dans la même ville. Les travaux de notre nouvelle succursale de Marrakech sont presque finis et nous devons annoncer l’ouverture très prochainement de notre représentation sur cette ville, qui constitue le troisième marché en termes d’importance et de volume au Maroc. Au courant de l’année prochaine, la mise à niveau de notre réseau fera partie de nos priorités.

Peut-on avoir une idée des prochaines nouveautés qui seront lancées par KMM et à quelle échéance (approximative) ?
Aujourd’hui, nous avons trois modèles toujours en phase de lancement et qui sont Soul, Sorento et Sportage. Comme je l’ai signalé auparavant, le problème de disponibilité a été résolu et nous sommes en mesure d’épargner à nos clients des délais d’attente. D’ici quelques jours, nous mettrons sur le marché la version restylée de la Cee’d, avec à la clé de nouvelles ambitions. D’autres évolutions de produits seront présentées lors des prochains salons internationaux en 2011 et notamment pour la Picanto et le Carens. Mais leur date de commercialisation n’a toujours pas été annoncée par le constructeur. Mais cela devrait se faire entre la fin 2011 et le début 2012.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *