Kia Maroc : Non mais «kia-t-il» ?

Kia Maroc : Non mais  «kia-t-il» ?

Qu’est-ce qui se passe au sein du management de Kia Maroc ? Plusieurs affirmations concordantes annonçaient depuis avril dernier la faillite pure et dure de l’importateur de la marque coréenne au Maroc.

Le personnel pointe d’ailleurs du doigt une mésentente entre les associés de l’entreprise.  «L’activité est à l’arrêt depuis un moment déjà. Kia n’a pourtant aucun problème à l’international. La crise ne concerne pas la marque mais le distributeur et ses erreurs de management à répétition», indique une source très proche de Kia Maroc qui, chose inédite jusqu’ici, s’est déjà délestée des deux tiers de ses effectifs. Dernièrement, plusieurs concessionnaires de Kia Motors Maroc avaient fait l’objet d’un avis à tiers détenteur sur leurs comptes bancaires.

Les saisies se monteraient à quelque 20 millions de dirhams, et seraient dues aux lettres de crédit que les concessionnaires avaient émises sans contre-prestation de la part de la société en faillite. Aucune plainte n’aurait été déposée pour le moment. Rappelons que les véhicules neufs de la marque sud-coréenne ne sont plus, depuis quelque temps, disponibles sur le marché national, ni d’ailleurs certaines pièces de rechange. Les volumes de ventes mensuelles, pratiquement nuls, ont même été écartés des statistiques de l’Aivam.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *