Kia Motors : Des modèles sportifs en gestation

Kia Motors : Des modèles sportifs en gestation

La fuite est venue de la bouche même du grand patron de Kia Motors Corporation. Celui-ci, lors d’une interview au magazine britannique «What Car ?», aurait lâché que Kia pourrait présenter lors du prochain Salon de Francfort (du 15 au 25 septembre) un coupé à moteur V8 et à propulsion (transmission aux roues arrière). Bien qu’aucune information officielle n’a encore été avancée, il est évident qu’avec un tel pedigree, le futur bolide de Kia sera bien armé pour se frotter aux coupés (moyens) allemands. Surtout si le design suit comme le laisse espérer le coupé de cette illustration, qu’un magazine anglais présente comme un concurrent de l’Audi TT. Par ailleurs et dans un deuxième temps, d’autres concepts de véhicules sportifs seront dévoilés en 2012, à l’occasion des salons majeurs (Detroit en janvier et Genève en mars). Si aucune rumeur n’a filtré à ce propos, on peut d’ores et déjà avancer que Kia Motors réfléchit sérieusement à un cabriolet et même à un roadster façon Mazda MX-5.

Renault Latitude : Le Diesel, enfin automatisé
Moins d’un an après son lancement au Maroc, la Renault Latitude étoffe son offre en proposant une boîte automatique sur sa version diesel, en finition Privilège. Contrairement à la version V6 essence de 240 ch qui, elle, a droit à l’excellente transmission à variation continue CVT (d’origine Nissan), la Latitude 2.0 dCi de 175 ch, se contente d’une classique boîte automatique à six rapports. Cela ne l’empêche pas d’offrir souplesse et confort d’utilisation, tout en ne consommant «que 6.5 l/100 km en cycle complet», indique un communiqué de Renault Maroc. Reste que pour profiter de la Latitude 2.0 dCi 175ch BVA6, il faudra s’acquitter de 375.000 DH. Un positionnement qui ne devrait pas arranger les choses quant à la carrière en demi-teinte de ce modèle. Faut-il le rappeler, la grande berline de Renault n’a même pas atteint les 120 livraisons cette année au moment où les VW Passat, Opel Insignia, Peugeot 508 et Citroën C5 ont fait bien mieux au terme du premier semestre 2011.

Brabus E V12 Cabriolet : «Décoiffeur» de brushings
Ceci n’est pas une Mercedes ! En effet, lorsque les mains du sorcier Brabus ont totalement revisité le cabriolet Classe E, celui-ci n’a plus rien à voir avec celui de la marque étoilée. Cela, même si la base mécanique est bien celle de la Classe S 600, soit un V12 de 517 chevaux. Une puissance qui, au sortir d’une bonne séance de muscu, atteint 800 ch ! Pour y arriver, le préparateur allemand a porté la cylindrée de 5,5 à 6,3 l et gavé le V12 de 2 turbos. La transmission (aux roues arrière) est assurée par une boîte automatique 5 rapports renforcée, laquelle n’empêche pas de belles performances. Ainsi, cette Brabus atteint les 370 km/h en vitesse maxi et réalise le 0 à 100 km/h en 3,7 sec, le 0 à 200 km/h en 9,9 sec et le 0 à 300 km/h en 23,9 sec ! Des valeurs qui ont font «LE» cabriolet 4 places le plus rapide du monde. Le tout, dans une robe joliment tunée et dotée d’un kit aérodynamique incluant un aileron fixe. Enfin, question prix, ce missile devrait frôler les 500.000 euros.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *