Kia Motors entre dans l’arène

Kia Motors entre dans l’arène

Lors du dernier SEMA Show (du 3 au 6 novembre), soit le plus grand salon mondial du tuning qui se tient chaque année à Las Vegas, Kia Motors America a présenté une version très spéciale de sa Forte Koupe (alias Cerato coupé).  Très spéciale dans le sens où ce coupé est en fait une automobile préparée, avec laquelle Kia Motors a décidé de s’engager, dès la saison prochaine, dans le championnat Grand-Am Koni Challenge, catégorie «Street Tuner» (ST). Il s’agit d’une nouvelle division de la prestigieuse série Nascar et dans laquelle tous les bolides engagés sont obligatoirement des voitures de production disponibles sur le marché, mais pouvant être modifiées selon des normes pré-établies. En la matière, Kia Motors America a mandaté l’équipe Kinetic Group pour retravailler les deux Forte Koup qui seront engagées dans ce championnat. Le constructeur coréen est également assez optimiste quant aux chances des pilotes retenus pour défendre ses couleurs. Ainsi, le Suédois Nic Jönsson et l’Américain Andy Lally piloteront la Forte n°10 sponsorisée par Kia et les chaînes audio Infinity, tandis que la deuxième voiture sera entre les mains de deux anciens champions : Adam Burrows et Trevor Hopwood.
Bien évidemment et comme toutes les courses de Nascar, le Grand-Am Koni Challenge est une série de courses d’endurance, compétition très populaire en Amérique.
La filiale américaine du constructeur coréen va donc mettre à rude épreuve ses montures engagées, histoire de prouver une fois de plus la fiabilité mécanique des automobiles Kia. Mais surtout, c’est la première fois que Kia Motors s’engage dans un aussi gros championnat en dehors du sol coréen. D’ailleurs, on remarquera que cette introduction intervient alors que les plus grands constructeurs automobiles de la planète se sont retirés de la compétition et ce, pour cause de difficultés financières conséquentes à la crise mondiale. D’accord, les écuries BMW, Honda, Toyota et Subaru étaient engagées dans des disciplines phares du sport automobile (Formule 1, WRC), mais il n’en demeure pas moins que l’initiative de KMC est un signe assez fort et une jolie preuve de son insolente santé financière.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *