Kia Rio : Schreyer fait des merveilles

Kia Rio : Schreyer fait des merveilles

2ème Kia Rio importée sous nos latitudes, la nouvelle citadine n’a de commun avec sa devancière que son nom. La citadine coréenne avait besoin de passer entre les mains de maître Schreyer pour être plus en phase avec son temps en reprenant les nouveaux codes stylistiques de la marque. Dévoilée à Genève en 2011, elle défie ses rivales européennes grâce à une allure bien sportive. A l’avant, c’est tout naturellement que la calandre «Tiger Nose» fait son apparition sur ce modèle, lui donnant l’agressivité qui manquait à l’ancienne génération. C’est dans cet esprit, que de nouveaux feux étirés et un capot bombé ont été adoptés. De profil, la Rio confirme son côté dynamique avec une ligne plongeante, accentuée pour la version 3 portes, qui n’est pas encore importée sur notre marché. A l’arrière, la simplicité s’est imposée d’elle-même pour contraster avec une face avant qui fera tourner bien des têtes à son passage. Alors qu’au début des années Kia peinait à imposer ses modèles, aujourd’hui elle se met aux normes européennes. En effet, l’habitacle de la Rio n’a rien à envier aux autres modèles avec lesquels il devra se disputer les parts de marché dans un segment des plus concurrentiels. L’intérieur de la Rio a eu droit un traitement spécial pour améliorer la qualité perçue grâce à un assemblage de matériaux très correct. Sans exubérance aucune, la planche de bord est fluide avec une console centrale  regroupant l’essentiel des commandes sans tomber dans le piège du surchargement. Le volant réglable en hauteur intègre les commandes radio pour faciliter l’utilisation au conducteur. Longue d’un peu plus de 4 mètres, la Rio offre à ses passagers l’espace qui leur permettra d’être à l’aise, à l’avant et surtout à l’arrière. Utilisant la plate-forme de sa cousine i20 de Hyundai, la Rio a subi des modifications au niveau de la suspension pour en améliorer la rigidité. Idéale pour la ville, la citadine coréenne peut compter sur un rayon de braquage réduit qui vous évitera de longues attentes dans les embouteillages interminables que connaissent les différentes villes marocaines. Le diesel n’étant pas prévu pour les moments chez nous,  la Rio est animée par le 1.2 essence qui développe 85 ch, la Rio est disponible en 3 finitions : Basic, LX et la plus huppée EX. Pour ce qui est du prix il faut compter entre 139.000 et 159.000 DH pour se procurer la nouvelle citadine qui fera certainement des jalouses sur nos routes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *