Kia Soul : urbain au quotidien, polyvalent à l’occasion

Kia Soul : urbain au quotidien, polyvalent à l’occasion

Original par son style comme par son architecture, le Soul l’est indéniablement. Si bien qu’il est un peu difficile de le ranger dans un segment automobile bien précis. Est-ce un SUV de poche, un minispace ou un crossover ultra-compact ? Plutôt cette dernière hypothèse… Ce qui est sûr, c’est que ce nouveau modèle possède une fibre urbaine et suffisamment d’ingrédients pour conquérir le cœur des plus jeunes. Telles sont nos premières impressions, quelques minutes après avoir pris son volant. Le Soul attire bien des regards. Normal, ce coréen ne manque pas de charme et a le mérite de ne copier personne. Son profil dynamique, son arrière cubique et le design de ses feux arrière sont les principaux détails qui font toute son originalité. Mais encore, son pavillon droit et légèrement incliné, ainsi que la découpe de son vitrage latéral parviennent à –visuellement– masquer l’importante hauteur du Soul (1,61 mètre). Bref, le Soul a du charisme. Sur un plan purement marketing, ce modèle apporte résolument un joli coup de jeune à l’image du constructeur coréen. Mais ne nous égarons pas…
Un cran moins fantaisiste que l’extérieur, l’habitacle est tout sauf décevant. On apprécie non seulement le sérieux de la finition, mais aussi la présentation intérieure (console centrale en U, motifs des sièges) et l’agencement du poste de conduite (compteurs enchevêtrés, volant à trois branches…). Ajoutons à cela, une série de rangements et quelques aspects pratiques comme la double connexion (USB/AUX) qui permet de relier un baladeur numérique à l’autoradio CD-MP3. Cool ! Seule l’absence d’un accoudoir central entre les places avant nous semble un peu regrettable. Une fois bien installé, il ne reste plus qu’à prendre la route. Et c’est là que l’on s’aperçoit que le Soul est à la fois urbain au quotidien et polyvalent à l’occasion. C’est-à-dire ? Sa maniabilité, son allant et sa compacité font qu’il a une fibre résolument citadine. En même temps, son coffre (340 litres), sa banquette suffisante à trois adultes et son diesel se conjuguent pour en faire un bon voyageur, y compris pour de longs trajets. En effet, le 1.6 CRDi de 128 ch se montre plus que volontaire lors des dépassements, au même titre qu’il affiche un bon bilan à la pompe, avec une conso moyenne annoncée à 5,2 l/100 km. Bien que la position de conduite soit haute, le Soul offre un comportement routier quasi-indentique à celui d’une berline compacte. En d’autres termes, il se débrouille joliment sur les autoroutes. Question équipement, on ne peut pas se plaindre même si notre version d’essai (1.6 CRDi City) n’offre principalement que l’essentiel (ABS avec EBD, double airbag, climatisation manuelle, vitres et rétros électriques, commandes audio au volant, miroirs de courtoisie)…
Le tout, facturé à moins de 200.000 DH. Un prix raisonnable au vu des prestations. Puis surtout, le Soul est avant tout une Kia : une marque qui fait profiter sa clientèle d’une durée de garantie d’au moins cinq ans. Un autre argument.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *