Kia : Un dragon qui s’est fait des ailes

A sa création en 1944, l’entreprise Kia était d’abord spécialisée dans la fabrication de vélos. Trente ans après, l’entreprise se mue en constructeur automobile, en fabricant sa première voiture, la Brisa. Quelques années plus tard, ce Sud-coréen produit sous licence des modèles européens, puis en 1998, s’allie à Hyundai.
Leur partenariat s’apparente à celui de Peugeot et Citroën, puisque tout en disposant de locaux et de staffs distincts, les deux marques partagent des plates-formes et des organes mécaniques communs pour leurs modèles, tout en profitant des innovations en matière de recherche et de développement, fruits d’une ingénierie commune. A la fois ambitieux et très prolifique ces derniers temps, ce géant coréen de l’industrie automobile aspire à faire partie des cinq grands groupes mondiaux. Un challenge tout à fait envisageable, Kia produisant actuellement plus d’un million de véhicules par an et se préparant à lancer 17 nouveaux modèles dans les deux années à venir.
Dans ce panel de nouveautés, figure la petite Picanto, qui démarre sa carrière ce mois-ci en Europe. Cette citadine, esthétiquement piquante, entend bien damer le pion à ses rivales européennes. Elle permettrait en tout cas à l’importateur marocain de compléter sa gamme vers le bas.
Une gamme qui couvre tous les segments du marché, de la petite tricorps Rio, au grand monospace Carnival, en passant par le breakospace, Carens et le 4×4 Sorento. Ce dernier est actuellement un succès pour la marque, puisqu’il enregistre une très forte demande à travers le monde et confirme une véritable montée de gamme de Kia.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *