La CAC passe à trois ans de garantie pour toutes les Audi

La CAC passe à trois ans de garantie pour toutes les Audi

Audi, l’une des marques importées par la Centrale Automobile Chérifienne (CAC), profite désormais d’une garantie de trois ans. L’information a failli nous échapper, si nous n’avions pas remarqué l’actuelle campagne médiatique mettant à l’affiche quatre clés mixtes de tailles différentes, enchevêtrées pour former les anneaux de la marque d’Ingolstadt. Une «créa» plutôt réussie et qui correspond pleinement à l’image du constructeur et son slogan de «l’avance par la technologie». D’accord, mais cela ne répond pas à quelques interrogations que pourraient se poser les nouveaux (ou fidèles) clients de la marque. Cette nouvelle garantie est-elle ou non répercutée sur le prix final? À quel kilométrage échoit-elle? Sera-t-elle uniquement appliquée à la gamme Audi?
Pour avoir des réponses, ALM s’est brièvement entretenu avec Mehdi Tak Tak, le directeur général adjoint de la CAC. Celui-ci commence par nous expliquer que «l’idée de cette troisième année de garantie est venue au cours de l’une des réunions qui se font régulièrement avec les responsables allemands d’Audi». «Et la question qui s’était posée durant l’une de ses rencontres était de savoir comment on pouvait continuer à améliorer les prestations de la marque», dixit M. Tak Tak. Puis de poursuivre : «ce à quoi, les responsables de la division après-vente chez Audi nous ont proposé un programme d’extension de garantie, pour lequel nous avons opté». «Depuis le premier mai dernier, nous offrons donc gratuitement et à tous nos clients d’Audi une garantie de trois ans, pièces et main-d’œuvre à hauteur de 90.000 km», précise le DGA de la CAC. Cette troisième année de garantie n’est donc pas facturée ou répercutée sur le prix de vente, puisqu’«elle correspond à un équipement que nous aurions monté gratuitement sur tous nos véhicules de la gamme Audi», insiste M. Tak Tak, qui ajoute que c’est aussi «un bon argumentaire commercial». À n’en pas douter, la réputation de sérieux et de fiabilité de la marque aux anneaux est plus que compatible avec une telle garantie. En d’autres termes et c’est bien connu, les Audi tombent rarement en panne. À ce sujet, M. Tak Tak assure, déclarant : «notre taux de retour pour Audi en après-vente est extrêmement minime». Avant d’expliquer : «honnêtement, les Audi ont rarement des problèmes durant leurs trois premières années et la grande majorité des retours en après-vente se limitent à de l’entretien régulier, comme la vidange, le changement des plaquettes de freins, etc…». Puis de reconnaître, «il est vrai que l’on a pu avoir, l’an dernier, quelques soucis sur certains moteurs technologiquement très pointus, mais il s’agit-là de cas très marginaux et systématiquement liés à la qualité des carburants et notamment le sans-plomb». «D’ailleurs et pour ne rien vous cacher, nous avons pu établir le lien avec des problèmes similaires chez nos concurrents, ce qui a bien démontré que c’est la qualité de l’essence qui était en cause», ajoute-t-il. Avec près de 900 ventes l’an dernier et le cap des 1.000 unités probablement dépassé en 2010, Audi s’est installée durablement dans une dynamique de croissance sur le marché national des voitures premium. Prochaine étape, offrir une garantie aussi étendue sur les gammes importées de Volkswagen et Skoda, marques également importées par la CAC. «Pour le moment, cette question n’est encore qu’à l’étude, mais elle devra bien aboutir un jour», conclut M. Tak Tak.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *