La Chine envisage une prime à la casse pour les automobiles

La Chine envisage une prime à la casse pour les automobiles

La Chine envisage une prime à la casse pour inciter les propriétaires de vieilles voitures à les échanger contre des voitures neuves afin de dynamiser l’industrie automobile qui entre dans une période de crise, ont rapporté les médias officiels samedi dernier. La mesure ferait partie d’un ensemble de mesures en gestation à Pékin et dont le but serait de prévenir un scénario à l’américaine d’effondrement de l’industrie automobile, indique l’agence de presse officielle Xinhua.
«Les détails de ce plan seront annoncés très bientôt», a indiqué un responsable du ministère de l’Industrie, cité par l’agence. Ce dernier s’est toutefois refusé à donner des détails.
Ce responsable s’exprimait peu après que des chiffres rendus publics ont montré que les ventes de voitures avaient baissé de 14,6% en novembre par rapport à l’année précédente.
Selon Xinhua, parmi les autres mesures d’incitation envisagées figurent la réduction de 10% de la taxe sur l’achat de voitures neuves, ainsi que l’octroi plus facilement de prêts pour l’achat de voitures.
La bonne tenue de l’industrie automobile est vitale pour l’économie globale de la Chine, sachant que, selon les économistes, 150 industries en dépendent, notamment les aciéries et le secteur pétrochimique.
«Les difficultés actuelles de l’industrie automobile sont ce qui me préoccupe le plus», a déclaré le Premier ministre Wen Jiabao au cours d’une récente visite dans la ville de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, qui est une région où se concentre l’essentiel de l’industrie automobile chinoise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *