La Clio III, Reine de 2006

Comme nous l’annoncions dans l’un de nos précédents suppléments automobiles, la Clio III faisait partie des sept nominées, retenues sur les vingt-huit nouveaux modèles éligibles au titre de «Voiture de l’Année 2006». Et ce sera finalement elle, l’heureuse élue.
En effet, quinze ans après la première du nom, c’est au tour de cette troisième génération de la Clio de se voir octroyer ce titre toujours aussi convoité par les constructeurs automobiles.
A l’issue du vote, la Clio III a remporté 256 points, devançant de justesse la nouvelle Volkswagen Passat, arrivée en deuxième place (251 points) et l’Alfa Romeo 159 (212 points). Viennent ensuite :  la BMW Série 3, la Mazda 5, le trio Citroën C1/Peugeot 107/Toyota Aygo, ainsi que la Toyota Yaris II, qui constituaient les six autres finalistes.
Une récompense attribuée par un jury composé de 58 journalistes automobiles, représentant 22 pays européens et issus des meilleures publications automobiles en Europe. Dans ce jury, la présence de 6 journalistes français ne peut prêter au doute quant à leur probité ou leur impartialité. Pour s’en convaincre, il suffit de retourner un an en arrière, lorsque le jury avait consacré la Toyota Prius -voiture hybride fonctionnant à l’essence et à l’électricité- avec 406 points.
En effet, lors des votes de cette précédente édition, ces mêmes journalistes français avaient été très critiques sur le «made in France», puisqu’ils n’ont placé aucun modèle de leur nationalité à la première place et n’ont avantagé ni la Citroën C4 ni le Modus de Renault, ni la Peugeot 407. Des véhicules pourtant réussis.
Il est juste étonnant, voire regrettable, de voir que les membres du jury n’aient pas plébiscité le trio C1/107/ Aygo. Des triplettes développées conjointement par Toyota et PSA (Peugeot-Citroën), et fabriquées dans une même usine en Tchéquie. Dommage, car en leur attribuant ce titre, le jury aurait récompensé la noble cause des deux groupes à savoir : travailler en commun pour produire un véhicule abordable, qui n’a d’autre intérêt que de démocratiser l’automobile.
Quoiqu’il en soit, la Clio III ne démérite pas pour autant ladite récompense.
Dotée d’un design expressif, elle se veut plus que jamais le modèle de référence dans la catégorie des petites voitures et ce, grâce à ses prestations routières, ainsi qu’à la bonne qualité de sa finition et de ses matériaux. Idem pour son niveau d’équipement, qui propose en option quelques gadgets haut de gamme comme les phares à éclairage directionnel. Par rapport à celle qu’elle remplace, la Clio III est plus longue d’environ 17 centimètres (avec 3,99 mètres) et plus haute de près de 7 centimètres. D’où son habitabilité record dans le segment des citadines. La Clio III, c’est aussi cinq étoiles aux crash-tests EuroNCAP, confirmant ainsi le leadership de Renault en matière de sécurité.
Des atouts qui n’ont pas laissé de marbre les différents membres du jury et qui expliquent aussi son succès actuel. Car, depuis sa commercialisation dans l’ensemble des marchés européens vers la mi-octobre 2005, la Clio III fut accueillie très positivement et ses premiers résultats commerciaux sont tout à fait favorables et conformes aux prévisions de ventes de Renault. A ce titre, il faut savoir que ce modèle sera fabriqué en année pleine (en version trois et cinq portes), à 475.000 exemplaires par an, dans l’usine française de Flins (325.000 unités), ainsi que sur le site industriel turque de Bursa (150.000 unités) qui le produira à partir de 2006.
Pour info, c’est la sixième fois que le constructeur au losange se voit décerner le titre prestigieux de «Voiture de l’Année», après la Renault 16, élue en 1966, la R9 en 1982, la Clio I en 1991, le Scénic en 1997, puis la Mégane II en 2003.
Enfin, selon un communiqué de Renault Maroc, cette nouvelle Clio sera commercialisée sur le marché national dans le courant du 1er semestre 2006.


Liste des lauréates du Trophée de la Voiture de l’Année depuis 1980

2005 : Toyota Prius
2004 : Fiat Panda
2003 : Renault Mégane
2002 : Peugeot 307
2001 : Alfa Romeo 147
2000 : Toyota Yaris
1999 : Ford Focus
1998 : Alfa Romeo 156
1997 : Renault Scénic
1996 : Fiat Bravo – Brava
1995 : Fiat Punto
1994 : Ford Mondeo
1993 : Nissan Micra
1992 : Volkswagen Golf
1991 : Renault Clio
1990 : Citroën XM
1989 : Fiat Tipo
1988 : Peugeot 405
1987 : Opel Omega
1986 : Ford Scorpio
1985 : Opel Kadett
1984 : Fiat Uno
1983 : Audi 100
1982 : Renault 9
1981 : Ford Escort
1980 : Lancia Delta

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *