«La Logan est moderne»

«La Logan est moderne»

ALM : Quel est à votre avis le profil de la clientèle de la Logan?
Saïd Karbache : Avant de commercialiser la Logan, on imaginait clairement ses clients-types. Depuis la commercialisation et au vu du succès de la voiture, je peux vous assurer que tous les types de clients se laissent séduire par la Logan.
Cependant, les premiers clients que nous voyons sont majoritairement des familles qui viennent découvrir la Logan dans nos showrooms.

Pensez-vous vraiment que la Logan de base puisse séduire des clients malgré son prix d’attaque très compétitif ?
Les expériences commerciales de la Logan, provenant notamment des pays d’Europe de l’Est, qui commercialisent le véhicule depuis plusieurs mois, montrent que les versions milieu de gamme et haut de gamme remportent un franc succès.
Cependant, il ne faut pas exclure que cette version «Logan» propose plus de 20 équipements de série et qu’elle saura séduire des clients, qui pour un prix très accessible, pourront accéder à une voiture moderne. Certains clients «flottes» seront également intéressés par cette première version. Donc, ce modèle a bel et bien sa clientèle : celle qui recherche d’abord un véhicule très habitable, robuste et fiable. C’est ce que propose la Logan, qui en plus plaît par son design.

Avec une catégorie fiscale de 8 CV, ne croyez-vous pas que cette Logan pourrait pâtir en octobre prochain de l’arrivée du Diesel, lui, qui n’est classé que 6 CV ?
Une petite précision tout d’abord: la commercialisation de la version Diesel de la Logan est prévue pour la fin de cette année. Le mois reste à préciser.  Le segment dans lequel évolue la Logan est diésélisé à plus de 70%. Il est donc évident que la version Diesel est très attendue et qu’elle rencontrera un succès encore plus important que celui que nous connaissons en ce moment avec la Logan essence.
En effet, avec son moteur 1.5 dCi, ses atouts «produit» et sa compétitivité «prix», ce véhicule est très attendu.  Maintenant, concernant la classification fiscale à 8 CV de la version essence, il n’y a pas de corrélation directe entre cette puissance fiscale et la consommation.
La consommation d’un véhicule n’est pas liée à sa puissance fiscale, mais plutôt à son poids, son type de motorisation (multisoupapes, injection…), à ses rapports de boîte de vitesses, à son coefficient de pénétration dans l’air…
Et, sur ces points, la Logan est clairement bien lotie, avec des motorisations qui équipent des modèles de la gamme Renault. Ceci étant, la puissance fiscale n’est pas le seul critère de choix que le client prend en compte. Il y a le prix, l’habitabilité, la disponibilité de la pièce de rechange, le design…
Bref, autant d’autres éléments tout aussi importants lors de l’achat d’un véhicule neuf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *