La Nissan GT-R50 par Italdesign dévoile ses atouts

La Nissan GT-R50 par Italdesign dévoile ses atouts

Elle fait son apparition au Moyen-Orient

Sur le plan créatif, cette voiture a été pensée par les équipes de Nissan Design Europe et de Nissan Design America. Ainsi, la carrosserie et l’habitacle de la GT-R 50 ont été conçus pour la démarquer de la GT-R de série.

La Nissan GT-R50 par Italdesign a récemment fait son apparition dans la région du Moyen Orient à l’Autodrome Dubaï. En effet, cet évènement rentre dans le cadre d’une tournée mondiale qui a commencé en juillet 2018 avec le Festival de vitesse de Goodwood au Royaume-Uni et s’est poursuivie avec des présentations dans des circuits mythiques du sport automobile comme Spa-Francorchamps en Belgique, Monterey Motorsports Reunion aux États-Unis et Nissan Crossing au Japon, explique la marque. «Nous poursuivons notre long et fier héritage du sport automobile au Moyen-Orient pour les fans de la région. La Nissan GT-R est l’une des supercars les plus emblématiques au monde. La GT-R50 d’Italdesign porte la GT-R à un niveau supérieur, sans compromis sur les performances, sur le style ou sur le savoir-faire. La GT-R50 est l’incarnation parfaite de la marque Nissan. Cette édition collector ultra-limitée est destinée aux véritables passionnés qui veulent posséder le meilleur de Nissan», souligne Kalyana Sivagnanam, vice-président régional du marketing et des ventes de Nissan AMI et président de Nissan Moyen-Orient. Nissan décide donc de lancer à la production une édition limitée unique et exclusive, inspirée du prototype.

Celle-ci sera limitée à 50 exemplaires uniquement, ajoute le constructeur expliquant que cette voiture est le fruit de la collaboration réussie entre Nissan et le bureau du design italien, Italdesign. Sur le plan créatif, cette voiture a été pensée par les équipes de Nissan Design Europe et de Nissan Design America. Ainsi, la carrosserie et l’habitacle de la GT-R 50 ont été conçus pour la démarquer de la GT-R de série. «Italdesign s’est chargé de toute la phase de développement, conception et fabrication du prototype qui même s’il rappelle les lignes de la Nissan GT-R de série, se distingue par ses propres traits de caractère et son design unique», indique le constructeur estimant qu’avec les 50 exemplaires qui seront produits, Nissan GT-R50 célèbre la convergence des cinquantenaires du bureau d’étude italien, Italdesign.

La GT-R 50 rend aussi hommage aux «takumis» de Nissan, à savoir les artisans qui ont fabriqué à la main chaque moteur de la GT-R au cours des 50 dernières années.

Le prototype a été certes livré dans un ton gris spécial avec des accents dorés, toutefois les clients pourront spécifier les combinaisons de couleurs qu’ils désirent pour la version de production et pourront également choisir leur intérieur ainsi que les packages qui leur plaît.

Une voiture sur mesure

En termes de prix, les tarifs de la GT-R50 720 CV par Italdesign sont à partir de 990.000 euros.  La Nissan GT-R50 est basée sur la dernière GT-R Nismo avec un style européen combinant force brutale, artisanat et confection italienne. Ce look se traduit concrètement par un abaissement de sa ligne de toit de 54 millimètres. L’un des éléments les plus caractéristiques de cette voiture depuis 50 ans n’est autre que ses quatre feux arrière ronds. Ils ont été repensés comme des composants distincts et flottants, avec deux anneaux minces de lumière entourant des centres évidés.

A l’intérieur du véhicule, la fibre de carbone est très présente. Elle orne les pourtours de la console centrale, du tableau de bord et des contreportes.

Quant aux sièges, ils sont revêtus d’Alcantara® noir et de cuir fin italien, noir également. Sous sa nouvelle forme, la GT-R50 par Italdesign est renforcée par un groupe motopropulseur spécial, permettant de délivrer jusqu’à 120 chevaux supplémentaires par rapport au moteur de série. «Les ingénieurs de Nismo se sont appuyés sur la vaste expérience de Nissan de la GT3 pour délivrer un V6 VR38DETT de 3,8 litres assemblé à la main capable de produire un couple estimé de 720 CV à 780 Nm», indique le constructeur expliquant que parmi les modifications que ce moteur a subies, il y a deux turbocompresseurs à haut débit et de grand diamètre issus de la catégorie GT3, ainsi que des échangeurs intermédiaires plus grands, un arbre moteur, des pistons, des bielles et des roulements haute résistance, des gicleurs d’huile hauts débits pour la lubrification, un arbre à cames spécifique, des injecteurs de carburant hauts débits et des systèmes d’allumage, d’admission et d’échappement optimisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *