La nouvelle Everest SUV sera fabriquée en Afrique du Sud

La nouvelle Everest SUV sera fabriquée  en Afrique du Sud

Le géant américain Ford investit 170 millions de dollars pour développer ses opérations en Afrique du Sud, à l’usine d’assemblage de Silverton à Pretoria.

De quoi faire jalouser le Maroc! En effet, afin de produire la toute nouvelle Ford Everest et la nouvelle génération de pick-up Ranger lancée sur les marchés à la fin de l’année dernière, Ford a opté pour la proximité dans la production.

La Ford Everest motive l’investissement

Le tout nouvel investissement entend créer près de 1.200 nouveaux emplois chez Ford en Afrique du Sud et au sein du réseau de fournisseurs sud-africains. «Nos clients apprécient la capacité et l’utilité offerte par la toute nouvelle Ford Everest», a déclaré, à l’occasion, Jim Farley, vice-président exécutif de Ford et président de Ford Europe, Moyen-Orient et Afrique. Et de poursuivre : «En fabriquant Everest en Afrique du Sud, elle sera encore plus facilement disponible, et dans une large gamme pour nos clients à travers toute l’Afrique subsaharienne. Ainsi, les 170 millions de dollars d’investissements réaffirment l’importance de ces marchés, comme faisant partie de notre stratégie de croissance à travers le Moyen-Orient et l’Afrique». Selon lui, tout ceci renforce la position de l’Afrique du Sud comme une base stratégique d’exportation pour le constructeur automobile Ford.

L’usine de Silverton grandit…

L’usine de Silverton s’inscrit au même titre qu’AutoAlliance Thaïlande à Rayong, l’usine Ford de Chennai en Inde (où Everest est vendue sous le nom d’Endeavor) et l’usine JMC Xiaolan de Nanchang en Chine, comme plate-forme de production de l’Everest. La production initiale d’Everest à Silverton devrait débuter au cours du troisième trimestre de 2016, et les premiers véhicules seront lancés sur les marchés au cours du quatrième trimestre. Les modèles fabriqués en Afrique seront vendus localement et exportés vers les marchés de l’Afrique subsaharienne. Aussi, une partie de cet investissement a été dirigée vers la production de la nouvelle génération de Ranger, qui est déjà fabriquée à pleine capacité à l’usine d’assemblage de Silverton – avec des ventes à l’échelle nationale et une demande d’exportation à son plus haut niveau.

Une capacité de 10.000 Everest par an

L’usine d’assemblage de Silverton est pourvue de caractéristiques ultra modernes d’automatisation, utilisant les processus de fabrication mondiaux de Ford, et sera équipée afin de fabriquer environ 10.000 Everest par an. «Depuis son lancement en septembre dernier, la toute nouvelle Everest a eu un franc succès, avec une demande largement supérieure à l’offre», affirme, pour sa part, Jeff Nemeth, président-directeur général de la compagnie automobile Ford, pour la région de l’Afrique subsaharienne. Et de poursuivre : «Cet investissement crucial nous permettra d’accroître les volumes et d’élargir la nouvelle génération d’Everest à huit dérivés avec un large éventail de prix. Ceci permettrait aux clients à travers l’Afrique subsaharienne de choisir entre deux moteurs puissants alliés à des transmissions à six vitesses automatiques ou manuelles pour des performances exceptionnelles».

L’Afrique : Un relais de croissance…

Récemment, l’Afrique est devenue une région d’une grande importance pour Ford, avec un potentiel de croissance et d’investissement considérable. En 2008, Ford avait annoncé ses plans de construction de la Ranger dans son usine d’assemblage de Silverton. Un investissement qui a permis à Ford de transformer ses deux usines d’Afrique du Sud en des usines mondiales de production de la Ford Ranger et des moteurs Duratorq TDCi pour le marché local et l’exportation. A noter que la Ford Ranger est exportée vers 148 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe, alors que les moteurs et les composantes de machines sont livrés en Argentine, en Thaïlande, en Amérique du Nord, en Inde et en Chine. Aussi, en 2014, Ford a formé sa plus nouvelle unité d’activités au Moyen-Orient et en Afrique, constituée de 67 marchés pour soutenir la région, avec un accent particulier et une compréhension plus claire des conditions et des besoins des clients. Enfin, l’histoire de la croissance africaine s’est poursuivie en 2015, lorsque Ford a confirmé qu’elle va assembler la Ford Ranger au Nigeria, en utilisant des kits SKD (semi knock-down) et des composants importés de l’Afrique du Sud. A se demander à quand un investissement de cette taille au Maroc…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *