La Peugeot 208 vise la pole position en Europe

La Peugeot 208 vise la pole position en Europe

Ce devrait être, et de loin, le modèle du groupe le plus vendu. «Nous visons 500.000 ventes par an dans l’Union européenne, dont 30 % en France», affirme à « La Tribune » une source interne. Sa devancière, la 207, avait atteint les 520.200 en 2007 alors que PSA tablait initialement sur plus de 600.000. La 208 concurrencera la Renault Clio IV prévue à la rentrée prochaine, mais aussi les Ford Fiesta, Volkswagen Polo, et Toyota Yaris. «Les premières voitures sont sorties de l’usine de Poissy à la fin de l’été 2011. Dans quelques mois, le site slovaque de Trnava démarrera à son tour. La production sera assurée à 50-50 par les deux usines». Les coûts de fabrication «sont inférieurs à Trnava. Mais, pour une 208 livrée en France, s’il y a un écart, il n’est pas colossal». PSA refuse de divulguer le montant de l’investissement pour son dernier-né, qui reprend la plate-forme 1 du groupe.

Inauguration à Tanger d’une usine d’industrie automobile
Le groupe français FSD, spécialisé dans l’industrie et l’équipement automobile, a inauguré, jeudi 20 octobre 2011 à la Zone franche de Tanger (TFZ), une usine de production de pièces automobiles qui a nécessité un investissement de 300 millions de DH. L’usine «SNOP Tanger», première implantation du groupe sur le continent africain, s’étale sur une superficie de plus de 5 ha, dont 15.000 m3 couverts, et devrait générer, à terme, 250 emplois directs. Cet investissement vise notamment à accompagner le grand projet de l’usine Renault de Melloussa, qui doit commencer sa production au premier trimestre de l’année prochaine. Lors d’une conférence de presse à cette occasion, le président du directoire du groupe FSD, Michel Henri Pinaire, a indiqué que le choix porté sur la ville de Tanger pour cette implantation répond à une vision de long terme (20 à 25 ans) pour le développement de ce groupe qui se place parmi les principaux fournisseurs du géant automobile Renault. Cette nouvelle usine répond également à une volonté d’accompagnement des marchés émergeants de la zone méditerranéenne, souligne-t-il.

Renault-Nissan veut vendre 1,5 million de voitures en 5 ans
Renault-Nissan espère vendre 1,5 million de voitures électriques dans le monde d’ici cinq ans, a annoncé Nissan lundi dans le cadre d’un plan de respect de l’environnement. Le constructeur d’automobiles japonais prévoit de commercialiser au total quatre véhicules électriques d’ici à mars 2017, en comptant son modèle grand public Leaf sorti en décembre 2010. Le constructeur français est propriétaire à 43,8% de son allié japonais. «Le développement des véhicules électriques a coûté quelque 4 milliards d’euros à l’alliance franco-japonaise et est au cœur de sa stratégie mondiale.  Nissan va développer un véhicule fonctionnant à la pile à combustible avec son partenaire stratégique Daimler», a ajouté le groupe nippon. Nissan prévoit aussi de développer un nouveau véhicule hybride et un modèle hybride rechargeable sur secteur. Parmi les autres mesures prévues par le constructeur pour contribuer à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, Nissan a évoqué une réduction de 20% de ses émissions de CO2 entre l’année budgétaire 2005 et l’année budgétaire 2016.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *