La revente de véhicules d’occasion, un frein à l’expansion de l’industrie automobile en Afrique

La revente de véhicules d’occasion, un frein à l’expansion de l’industrie automobile en Afrique

Des experts internationaux, réunis mercredi à Johannesburg dans le cadre d’une conférence internationale sur les perspectives de l’industrie automobile en Afrique, ont estimé que la revente de véhicules d’occasion représente un frein majeur à l’expansion de cette industrie dans le continent.

Les pays africains sont appelés à mettre au point des politiques de développement durable de cette industrie, y compris des mesures de contrôle de la revente de véhicules d’occasion, a dit Mike Whitfield, vice-président de l’association africaine des constructeurs automobile.

De telles mesures sont vitales pour l’avenir l’industrie dans le continent, a-t-il dit.

Whitfield, qui dirige également le groupe Nissan Afrique, a mis en garde contre l’expansion continue du marché des véhicules d’occasion dans le continent, citant l’exemple du Nigeria.

Ce pays, a-t-il dit, a vendu 7.000 véhicules neufs fabriqués localement en 2017 contre un total de 410.000 véhicules importés de l’étranger dont 74 pc sont des véhicules d’occasion.

Le Nigeria est en mesure d’augmenter la vente de véhicules neufs à 300.000 unités par an, si des mesures sont mises en œuvre pour contrôler la revente de véhicules d’occasion, a-t-il dit.

Pour sa part, Nonkqubela Maliza, directrice au groupe Volkswagen Afrique du Sud, a indiqué que l’intervention politique des gouvernements est nécessaire pour le développement de l’industrie automobile.

«Les pays africains sont appelés à réduire les importations de véhicules, une mesure cruciale pour le développement de l’industrie», a-t-elle dit, notant que l’absence d’une telle politique entrave l’implantation en Afrique de sociétés spécialisées dans le financement de l’achat de véhicules neufs.

Selon des estimations publiées récemment, la revente de véhicules d’occasion représente une filière de plus en plus florissante en Afrique. Entre 4 et 5 millions de véhicules en provenance de l’Europe, sont écoulés chaque année dans les marchés du continent. Parmi ces véhicules, 450.000 sont vendus en Afrique de l’Ouest.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *