La transmission SH-AWD : L’intégrale selon Honda

La transmission SH-AWD : L’intégrale selon Honda

Pour Honda comme pour la majorité des constructeurs, le 75ème Salon international de l’Automobile de Genève (du 3 au 13 mars prochain) reste une occasion de choix pour faire montre du savoir-faire des ingénieurs maison.
Cette année, un système de transmission intégrale constituera l’innovation technologique majeure qui sera exposée par Honda. Baptisé «SH-AWD» (Super Handling All-Wheel Drive), ce système de transmission à traction intégrale est inédit. Il a été inauguré par la toute nouvelle génération de la Legend. Inédit car il s’agit, selon le constructeur, du premier dispositif à traction intégrale capable de répartir idéalement le couple non seulement entre les trains avant et arrière, mais également entre les roues arrière gauche et droite.
Agissant en complémentarité avec le contrôle électronique de stabilité, ce dispositif recourt à des capteurs qui calculent et contrôlent constamment: la variation d’angle de braquage, le régime moteur, la force centrifuge, la vitesse de rotation de chaque roue (niveau d’adhérence) et la pression du système de freinage. Résultat : grâce à cette gestion électronique de pointe, cette transmission peut faire basculer, en quelques fractions de secondes, la motricité jusqu’à 70 % entre les deux essieux et jusqu’à 100 % entre les roues gauche et droite du pont arrière. Techniquement, cette transmission a pour originalité de faire appel à deux embrayages électromagnétiques, gérés électroniquement et logés dans la boule du pont arrière. On est bien loin des systèmes de la concurrence qui recourent généralement à des différentiels central et arrière communément employés dans les 4×4 et les tout-terrain.
Au-delà du gain de place et de poids, ce système a surtout pour avantage d’offrir une gestion plus affinée des transferts de couple, ce qui améliore autant le comportement en conduite sportive que la sécurité sur chaussée glissante. Le système SH-AWD est donc d’une efficacité redoutable pour contrecarrer le transfert de masse au démarrage, effet désastreux sur une traction surpuissante, ou encore pour diminuer, voire éradiquer le sous-virage, lors des passages en courbes serrées.
Un phénomène qui se traduit, entre autres, par un patinage des roues et par un certain flou temporaire au niveau de la direction. Dotée de cette transmission, la nouvelle Honda Legend, elle, reste en revanche remarquablement stable et extrêmement neutre en virage. Convaincant par ses aptitudes, le système «SH-AWD» a notamment valu à la grande routière de Honda d’être élue «voiture japonaise de l’année 2004/2005». Véritable vitrine technologique pour Honda, la Legend est déjà commercialisée au Japon et aux Etats-Unis et sera disponible dans le courant de l’année en Europe et au Maroc… Le temps pour le constructeur de finaliser les spécifications de roulage pour ces pays, dont les conditions restent bien différentes de ce qu’offrent les marchés japonais et américain, en terme d’infrastructures et de qualité de carburant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *