Las Vegas: La plus importante dotation pour une course de e-sport automobile virtuelle

Las Vegas: La plus importante dotation pour une course de e-sport automobile virtuelle

Les pilotes officiels de Formule E et des spécialistes d’e-sport vont s’affronter samedi à Las Vegas dans une course automobile virtuelle, avec à la clé un million de dollars de gains pour les participants.

Baptisé «Visa Vegas eRace», l’évènement se déroulera à 23h00 GMT lors du Sports Business Innovation Summit, en marge du Consumer Electronics Show (CES).

Face aux stars de la cousine électrique de la Formule 1, comme Sébastien Buemi, Nelson Piquet Jr et Nick Heidfeld, on retrouvera dix pros de la manette, dont quatre Finlandais.

Parmi eux, figure néanmoins le Britannique Graham Carroll, qui a la particularité d’avoir mis sa carrière sur roues entre parenthèses par manque de fonds et qui espère bien la relancer avec cet évènement.

Les pilotes de simulateur ont pu se départager sur quatre courses en ligne auxquelles ont participé des joueurs professionnels du monde entier. Chaque participant, pilote comme joueur, est assuré de recevoir au minimum 20.000 dollars, le vainqueur pouvant toucher jusqu’à 235.000 dollars.

Au total, 1 million de dollars de prix est en jeu, soit «la plus importante dotation pour une course de e-sport automobile», selon les organisateurs. Pour l’occasion, la Formule E s’est associée à Playseat, un constructeur de sièges pour jeux vidéos de course auto.

Comme pour une course habituelle de Formule E, les fans peuvent voter sur Internet pour attribuer à trois de leurs pilotes préférés, un «fanboost», un surcroît de puissance qui dure pendant quelques secondes. Après des qualifications successives qui élimineront 10 concurrents, les 20 restants s’affronteront pour la course finale sur une piste virtuelle spécialement conçue pour l’occasion. Recréant une partie de la capitale mondiale du jeu et notamment le Strip, le boulevard des hôtels et casinos les plus célèbres, elle préfigure peut-être une véritable course de Formule E dans ces mêmes rues la saison prochaine.

Liberty Media, qui contrôle la Formule 1 depuis septembre, songe également de son côté à faire revenir la catégorie reine à Las Vegas où elle a déjà fait étape en 1981 et 1982 sans grand succès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *