Laurens van den Acker : Dessine-moi des losanges

Laurens van den Acker : Dessine-moi des losanges

Pour ceux qui n’ont pas apprécié la «gueule» de quelques récentes Renault, voilà une information qui devrait les réjouir : la marque au losange vient de s’attribuer les services de l’ex-patron du design de Mazda Motor Corporation. En effet et dès septembre 2009, Laurens van den Acker prendra ses fonctions de directeur du Design Industriel du groupe Renault et ce, en remplacement de Patrick le Quément. Et à voir à quoi ressemblent les dernières productions du constructeur japonais, on ne peut donc que se réjouir. Cela, d’autant plus que ce talentueux designer Néerlandais a pas mal roulé sa bosse, comme n’hésite pas à le rappeler, dans un communiqué, la direction de la communication de Renault.
«Né le 5 septembre 1965, Laurens van den Acker a obtenu son diplôme en Design Industriel à l’Université de Technologie de Delft aux Pays-Bas. Il débute sa carrière en 1990 en tant que Designer chez Design System srl à Turin (Italie). Il rejoint Audi, en 1993, en tant que Designer Extérieur à Ingolstadt en Allemagne. En 1996, il devient Senior Designer au sein de SHR Perceptual Management à Newbury Park (Etats-Unis). En 1998, il rentre chez Ford Motor Cie aux Etats-Unis où il est nommé Chief Designer du Brand Imaging Group à Irvine en Californie. En 2003, il devient Chief Designer de la Plateforme Ford Escape au Centre de Design de Dearborn (Etats-Unis). En 2005, il prend le poste de Chief Designer Strategic Design. Depuis 2006, il est directeur de la division Design de Mazda Motor Corporation à Hiroshima au Japon, en charge de l’ensemble du design de la marque. Il rejoint Renault au 15 mai 2009» peut-on lire dans ledit document que le premier constructeur français diffuse sur media.renault.com, son site réservé aux journalistes. Mais la même source ne propose aucune photo de sa nouvelle recrue. Du coup, c’est du côté de Mazda qu’il faut aller chercher des portraits de ce designer. D’où la photo ci-contre où l’on voit Laurens poser avec trois prototypes Mazda…
Voilà pour l’anecdote. Maintenant, on ne saurait poursuivre sans revenir sur la très longue carrière du designer français –d’origine marseillaise–, puisqu’il avait rejoint le groupe Renault en 1987. Cela faisait donc 22 ans que Patrick le Quément était chargé de crayonner les véhicules de la marque au losange, et plus récemment aussi, de superviser le design de Dacia.
On entend plusieurs mauvaises langues se soulager de la fin du design «quémentiste» chez Renault. Pourtant, de cet homme qui a, certes, enregistré quelques ratés durant sa carrière (et notamment la Vel Satis), l’Histoire retiendra qu’il a signé plusieurs réussites comme la première génération de la Twingo, les Mégane II et III, ainsi que le récent coupé Laguna. Mais surtout –et les plus anciens de Renault ne le démentiront pas–, Patrick le Quément est l’homme qui a su imposer le design comme composante primordiale et préalable au développement d’une nouvelle voiture. Une étape franchie vers le début des années 90, à un moment où la firme au losange avait encore une approche empirique, se souciant plus de l’aspect technique que du résultat esthétique. C’est bien lui qui a révolutionné les contours du losange.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *