L’automobile, de 7 à 77 ans

L’automobile, de 7 à 77 ans

Hummer un H2… pour 2 petits !
Si vous connaissez le Hummer H2 et sa taille king-size, vous ignoriez probablement qu’il existe désormais un format Kid-Size du même modèle ! Ce dernier, sous licence exclusive de General Motors (propriétaire du constructeur Hummer), vient d’être mis au point par «Little Tikes», un grand fabricant américain de jouets. Esthétiquement, cette réplique «petite taille» a tenté de rester le plus fidèle au H2 grandeur réelle, qu’il s’agisse du dessin des jantes, ou de la face avant, arborant la calandre à barreaux chromés et les deux phares ronds. Pour sa part, l’habitacle a fait l’objet de toutes les attentions : sièges réglables, autoradio et levier de vitesse proche de la version normale. Car, ce H2 est loin d’être un joujou inanimé que l’on traîne avec les pieds, tel un vulgaire skate-board. Ainsi, une batterie de 12 Volts, fournie par GM, propulse l’ensemble à environ 5 miles/h (presque de 8 km/h) et se recharge en moins de 20 minutes. L’aspect sécuritaire n’a pas été oublié avec deux ceintures de sécurité et un réglage (parental) de la vitesse maxi. Vendu exclusivement dans les magasins Wal-Mart et Toys-R-Us, ce mini Hummer coûte entre 250 et 300 dollars, le prix à payer pour faire la joie des baroudeurs en herbe !

Volkswagen Phaeton : disponible en châssis long
Comme les autres limousines, la Volkswagen Phaeton a désormais droit à une exécution longue. Par rapport à la version normale, cette variante est rallongée de 12 cm qui vont directement à l’empattement et permettent au porte-drapeau de Volkswagen d’offrir une habitabilité arrière ultra généreuse. L’ambiance intérieure est digne d’un luxueux salon avec un équipement pléthorique, qui inclus tout ce qui est proposé en option sur la version courte de la Phaeton, qu’il s’agisse de confort (climatisation à quatre zones, écrans de DVD, sellerie chauffante, rideaux pare-soleil électriques…) ou de sécurité active, comme la suspension à lois d’amortissement variables CDC (Continuous Damping Control). Existant en deux configurations d’habitacle (quatre fauteuils ou baquette à trois places), la Phaeton LWB (pour Long Wheel Base) est disponible en trois motorisations : 4.2 l V8 de 335 ch, 6.0 l W12 de 420 ch et 5.0 l V10 TDi de 313, celui-là même qui est connu pour animer le 4×4 Touareg. Reste la question des prix qui n’ont pas encore été fixés.

Un avertisseur de dérive pour les Infinity !
La division de luxe de constructeur Nissan, Infinity, a annoncé la disponibilité prochaine d’un système permettant d’alerter le conducteur d’une éventuelle et inconsciente dérive de son véhicule. Baptisé LDW (Lane Departure Warning), ce dispositif, aura pour première application le très populaire 4×4 de la marque, le FX. Mais, il fera également son apparition sur la prochaine génération de la routière d’Infinity, la M45, attendue fin 2005, début 2006.
Développé en collaboration avec l’équipementier Valeo, le LDW recourt à une petite caméra, nichée au dos des rétroviseurs extérieurs qui transmet un signal à une unité centrale, elle même recevant la vitesse de croisière grâce à des capteurs.
Lorsque les paramètres analysés décèlent une ligne blanche franchie ou susceptible de l’être suite à une vélocité latérale excessive, une alerte sous forme d’un signal sonore et d’un voyant qui s’allume dans le combiné d’instrumentation, est envoyée au conducteur qui devra réagir pour corriger la trajectoire du véhicule. Les statistiques ont démontré que dans 55 % des cas, les accidents mortels sont dus à des sorties de route, souvent causé par une inattention furtive de la part du conducteur. C’est ce qu’à avancé Robert Yakushi, un responsable de la sécurité et de la qualité au sein du constructeur nippon.

Honda HSC, le remplaçant de la NSX
Au prochain Salon de Birmingham (Angleterre), Honda dévoilera le HSC (High performance Sports Concept) : une supercar définissant ce que sera le remplaçant de l’actuel coupé NSX.
Extérieurement, le HSC se distingue par une ligne à la fois agressive et épurée dont les prises d’air latérales et les gigantesques roues de 19 et 20 pouces lèvent tout équivoque sur les prétentions de ce bolide. Fort d’une ligne à couper le souffle, ce prototype dispose également d’une structure allégée combinant des panneaux de carrosserie en fibre de carbone et un châssis en aluminium. Même ambiance à bord, où l’ambiance course est de mise, avec notamment des sièges baquets, des pédaliers en aluminium ajourés et des palettes façon F1 pour passer les vitesses. Le moteur, en l’occurrence le V6 maison, cubant 3.5 l de cylindrée a été retravaillé pour offrir plus de puissance et a été placé en position central afin d’optimiser la répartition des masses et garantir un bon comportement. Outre un compteur digital, l’équipement compte également une caméra de recul des feux arrière à diodes LED… au demeurant, on retiendra que sa présentation, en avant-première, au Salon britannique démontre que ce dernier acquiert de plus en plus de notoriété auprès des constructeurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *