Le boîtier magique de RMA-STG : Comment prévenir les accidents de la route ?

Le boîtier magique de RMA-STG : Comment prévenir les accidents de la route ?

RMA Watanya réagit contre le fléau des accidents de la circulation. Un engagement qui se traduit par la mise en place d’un dispositif visant à associer les prestations d’assurance aux services télématiques. Principale cible : Les flottes des entreprises clientes de la compagnie. Le but étant de réduire la sinistralité à travers un outil favorisant à la fois la géolocalisation des véhicules et l’analyse du comportement des conducteurs.

Pour la première fois en Afrique…

«C’est une offre exclusive grâce à laquelle nous ambitionnons avoir un impact substantiel sur la sinistralité et également répondre aux besoins de nos clients dans leur soucis de réduire les coûts de gestion de la flotte», souligne, dans ce sens, Yassine Lahlou, directeur général adjoint en charge des risques particuliers professionnels et développement commercial RMA Watanya lors de la présentation dudit produit, mardi 17 décembre, à Casablanca. Un partenariat a été donc conclu début décembre avec Secure technologies Group (STG-Maroc) en vu d’équiper les flottes entreprises de boîtiers intelligents. «Il s’agit d’un boîtier télématique doté d’une mémoire interne de 9.000 positions enregistrées , de puces antibrouillage et accélérométre 3D pour analyse du comportement du conducteur ainsi qu’une boîte noire pour la reconstruction d’accidents», précise Adnane Ouassini, directeur générale de STG Maroc.

Des formations ciblées

Les informations collectées s’affichent sur des tableaux de bord permettant d’anticiper les actions correctives auprès des conducteurs.
«Les boîtiers fournissent en temps réel l’évolution du kilométrage, la consommation du carburant, le comportement du conducteur et l’état général du véhicule. Les capteurs permettent de détecter les éventuels vols de carburant au moment où le système de géolocalisation transmet régulièrement la position du véhicule, permettant d’identifier les écarts de trajets et les arrêts non programmés», explique Ouassini. La mise en service du boîtier est, par ailleurs, accompagnée par un cycle de formation assuré par STG. La finalité est d’informer les conducteurs cibles sur des thématiques diverses liées aux accidents de la route et la conduite écologique. De même, ces formations semestrielles dispensent une sensibilisation personnalisée des conducteurs par rapport aux comportements observés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *