Le Ford Conservation & Environmental Grants: Ford octroie 120.000 dollars aux porteurs de projets

Le Ford Conservation & Environmental Grants: Ford octroie 120.000 dollars aux porteurs de projets

Pour célébrer ses 15 ans d’existence le Ford Conservation & Environmental Grants a soutenu les projets qui s’attachent à préserver la riche biodiversité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les programmes de recyclage, les initiatives de bâtiments écologiques et le travail de sensibilisation à l’écologie.

La protection de l’environnement est devenue un sujet redondant. Une réalité bien connectée à tous les secteurs y compris ceux de l’automobile. Le Ford Conservation & Environmental Grants ne déroge pas à cette règle. Fidèle à un engagement environnemental vieux de 15 ans, cette entreprise vient d’annoncer l’acceptation des demandes pour la 16e édition du programme Environmental Grants qui finance des projets environnementaux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Cette année, Ford octroiera un budget total de 120.000 dollars USD, le montant le plus élevé jamais mobilisé dans son histoire.

Toute personne ou organisation ayant un projet qui remplit les critères de sélection peut déposer sa demande sur le site www.me.ford.com jusqu’au  21 août 2016.
Au cours de ces 15 dernières éditions, le Ford Conservation & Environmental Grants a subventionné des projets dédiés à des causes environnementales dans les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et du Levant. En 2015, le programme a élargi sa portée pour inclure l’Afrique du Nord. Une aubaine pour les Marocains dont les porteurs de projets peuvent tenter leur chance et remporter les prix.
Les projets en cours doivent se localiser au Maroc, en Algérie, au Bahreïn, en Egypte, en Irak, en Jordanie, au Koweït, au Liban, à Oman, au Qatar, en Arabie Saoudite, en Tunisie, aux EAU et au Yémen.

«Ford est fier de voir année après année l’engagement des individus et organisations à proposer des projets dédiés à la préservation de notre environnement. Grâce à notre soutien, et à l’engagement des candidats, nous constatons une hausse des actions au sein des communautés en vue de soutenir la cause de l’environnement. Nous sommes ravis de soutenir ces projets et d’encourager le public et les ONG à participer», a déclaré Jacques Brent, président de Ford pour le Moyen-Orient et l’Afrique.
L’un des projets récompensés lors de la dernière édition vient de porter ses fruits. L’Association pour les Forêts, une organisation libanaise, a mis en marche son projet Tree Trail. Inauguré le 11 juin, ce projet a reçu un prix de 5.280 dollars USD et a permis la réalisation d’une piste dans la forêt, afin de garantir un accès aux randonneurs et met en avant la flore libanaise via des plaques descriptives sur les différentes espèces d’arbres présentes.

Le «Musée Environnemental», un autre projet primé lors de la 14e édition du programme, a également mené sa mission à terme : promouvoir la protection de l’environnement et la gestion des déchets scolaires. Le Green Generation Environmental Group de la Jordanie a reçu une somme de 10.000 dollars USD pour ce projet.
Il en ressort que pour célébrer ses 15 ans d’existence le Ford Conservation & Environmental Grants a soutenu les projets qui s’attachent à préserver la riche biodiversité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les programmes de recyclage, les initiatives de bâtiments écologiques et le travail de sensibilisation à l’écologie. Créé afin de soutenir les individus et organismes à but non lucratif qui oeuvrent à préserver l’environnement de leurs communautés, le programme est l’une des plus grandes initiatives menées par une entreprise au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les gagnants sont désignés par un jury indépendant, qui comprend des universitaires et des leaders d’organisations environnementales régionales. Le jury, qui a été choisi en prenant en considération la portée géographique, l’âge et la parité de ses membres, recherche des initiatives déterminantes et des formes d’engagement à même de promouvoir l’utilisation raisonnée des ressources disponibles. Les projets doivent également être portés par des individus et organisations capables de répondre aux objectifs et à la réalisation des services et programmes envisagés. Les candidats marocains savent maintenant à quoi s’en tenir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *