Le japonais Mitsui lance la construction de sa nouvelle usine à Tanger

Le japonais Mitsui lance la construction de sa nouvelle usine à Tanger

Ayant entamé ses activités en 2014, Tanger Automotive City (TAC) continue d’attirer des équipementiers automobiles de renom. Parmi lesquels figure le groupe japonais Mitsui Kinzoku Act qui y prévoit la mise en place d’un site de production de mécanismes de verrouillage de portes automobiles, dont la cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée, mardi 2 avril, en grande pompe. S’étant forgé une réputation internationale d’intégrateur de premier rang, «le groupe nippon est l’un des fournisseurs clés de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi», a affirmé le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, faisant remarquer que ce projet qui est prévu, vu la rigueur et le sérieux du groupe, d’être réalisé dans un temps record, contribuera «au renforcement de la valeur ajoutée du secteur automobile au Maroc».

Le choix de la TAC pour la réalisation de ce projet, considéré comme le premier du genre sur le continent africain, n’est pas le fruit du hasard. La future usine bénéficiera, selon les responsables du groupe japonais, de la position stratégique du Maroc et celle de la plate-forme industrielle de Tanger Med ainsi que de la connectivité maritime qu’offre ce dernier. «C’est le meilleur endroit pour réaliser la croissance du groupe. Parce que nous voulons développer notre business particulièrement au Maroc, en Afrique et en Europe», a souligné Paul Faivre-Pierret, directeur manager à Mitsui Kinzoku Act, avant d’ajouter qu’il est prévu que la future usine entame sa production de masse au milieu de l’année prochaine.

Se réjouissant du climat des affaires au Maroc et dans les autres pays de la région, Mitsui Kinzoku Act Tanger Maroc compte développer autant que possible la production et le sourcing locaux, notamment en composants d’injection plastique et d’emboutissage de précision ainsi qu’en opérations de traitement de surfaces. D’un investissement global de 12,5 millions d’euros, cette nouvelle unité industrielle sera mise en place sur une superficie totale de 20.026 m2, dont la première phase consiste en l’édification d’un centre de production de 5.600 m2 et d’un bâtiment administratif de 1.200 m2 ainsi qu’en la mise en place de lignes d’assemblage. «Ce site industriel emploiera près de 100 personnes lors de la phase initiale et devrait en atteindre 300 à terme. Y sera fabriquée la dernière génération des mécanismes de verrouillage de portes destinés à l’industrie automobile», selon les responsables de ce projet.

Ayant son siège social à Yokohama au Japon, le Groupe Mitsui Kinzoku Act compte aujourd’hui plus de 10 implantations industrielles dans le monde et quelque 6.400 salariés. Il réalise un chiffre d’affaires de 115 milliards JPY. Il constitue une source d’approvisionnement pour des constructeurs automobiles mondiaux tels que les alliés Renault-Nissan-Mitsubishi, Toyota, FCA, Honda, Ford, Subaru et autres géants du secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *