Le marché automobile français baisse de 1,8% sur un an en juillet

Le marché automobile français baisse de 1,8% sur un an en juillet

Le marché automobile français a baissé de 1,8% sur un an en juillet, malgré un jour ouvré de plus que l’an dernier, et s’inscrit aussi en recul de 1,8% sur les sept premiers mois de l’année, d’après des chiffres publiés jeudi.

Parmi les constructeurs français, PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a fait nettement mieux que la moyenne, avec des immatriculations de voitures neuves en hausse de 4,1%, tandis que Renault (avec Dacia, Alpine) a chuté de 9,8%, selon les données du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). En juillet, 172.228 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes en France, soit environ 3.000 de moins qu’en juillet 2018. Les constructeurs français se sont globalement un petit peu mieux portés que l’ensemble du marché, en limitant leur baisse à -1,5%, contre -2,2% pour les marques étrangères. De janvier à juillet, les nouvelles immatriculations ont atteint un total de 1,34 million de véhicules, en baisse de 25.000 par rapport à la même période de l’an dernier. Sur cette période de sept mois, les groupes français baissent également un peu moins (-1,4% contre -2,4% pour les étrangers) grâce à PSA qui progresse de 1,7% alors que Renault chute de 5,3%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *