L’Ecurie Gazelle invite les handicapés

L’Ecurie Gazelle invite les handicapés

C’est une première au Maroc ! Des personnes à mobilité réduite, plus communément désignés comme «handicapés moteurs», ont eu le privilège et la chance d’une expérience unique pour eux : celle de partager avec des pilotes de haut niveau les sensations exaltantes du sport automobile. Une sympathique initiative du président de l’écurie Gazelle, Max Cohen Olivar. En effet, ce dernier a, avec le concours de l’Association marocaine des handicapés (AMH), organisé vendredi dernier au karting de Benslimane (VGK), une journée au profit d’une trentaine d’handicapés. Intitulée «un rêve pour tous», cette opération a tout simplement été une réussite et n’a finalement pas usurpé son appellation, au vu des réactions unanimes de joie chez les intéressés.
Avant de passer sur la piste et apprécier les talents de pilotes aussi chevronnés que Max Cohen Olivar lui-même (il est multiple champion du Maroc et détenteur d’un record de 20 participations aux 24 Heures du Mans), la présence s’est vue prodiguée par ce dernier quelques notions théoriques sur le pilotage en compétition. Le tout, appuyé par un léger court-métrage montrant, via une caméra embarquée à bord, la Porsche de M. Olivar flirtant avec les 320 km/h, lors des 24 Heures du Mans de 1986. Une assez bonne mise en bain pour ces handicapés, dont certains sont des champions sportifs nationaux, mais restent, pour la plupart, néophytes en matière de sport automobile.
Pour leur faire vivre ce baptême de piste, de grands noms ont répondu (bénévolement) à l’appel de Max Cohen Olivar. Parmi eux, on citera notamment Abdelhak Sahraoui (R5 GT Turbo 180 ch), 3ème du championnat du Maroc 2004 et récent vainqueur du circuit de Meknès 2005, My Driss Mandré (Prototype PRM 150 /400), champion du Maroc en 2004 dans la catégorie M3, Bruno Igounec (Berlinette Hommel 220 ch), champion du Maroc en M2 2004, Michel Bénibgui (R5 GT Turbo 200 ch), champion du Maroc en M4 2003 et 2004, ou encore Rafik Lahlou (Toyota MR2 220 ch), récent vainqueur du Rallye Prestige (Rallye Classic 2005) sur Porsche 911. Et au sein des huit pilotes présents, la seule représentante de la gent féminine était Saïda Ibrahimi (R5 GT Turbo 170 ch) actuellement 2ème au championnat du Maroc M4. Pour chaque baptême, les pilotes ont dû effectuer à chaque fois trois tours de piste, au grand bonheur de chaque participant assis à la place du passager, protégé par un casque et un harnais de sécurité.
A la fin de cette journée, des prix ont été remis à ces handicapés en guise de souvenir de cette journée mémorable. Une journée que Amina Slaoui, vice-présidente de l’AMH, n’est, elle non plus, pas prête d’oublier. «Merci à l’écurie Gazelle de réaliser ce projet qui associe personnes handicapées et valides avec art et créativité» a-t-elle déclaré.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *