«Les FIAT offrent un meilleur compromis»

«Les FIAT offrent un meilleur compromis»

ALM : Un mois après le lancement de la nouvelle gamme du trio Palio-Siena-Palio Week end, désormais importée, quelle a été le feed-back de la clientèle marocaine ?
Bruno De Mori : Effectivement cela fait un mois aujourd’hui que nous avons commencé la commercialisation de la nouvelle gamme FIAT. La clientèle l’a découverte lors des journées portes ouvertes que nous avons tenues dans nos concessions mi-mars.
L’accueil a été extrêmement positif et il l’est encore plus pour ceux qui ont déjà pris possession de leur véhicule. Ils ont été agréablement surpris par le nouveau design de la famille Palio et par le fort contenu technologique ainsi que par la riche dotation en équipement et son confort.
Malgré l’enrichissement palpable des équipements sur ces trois véhicules, certains trouvent cependant les tarifs pas assez attrayants. Que leur dites-vous?
Il y a une réponse à deux volets à votre question. Par rapport à l’ancienne gamme qui était montée au Maroc, la différence sur le prix de vente public hors TVA varie entre 6% et 13 % en plus selon la version. Ce qui est peu par rapport à tous les équipements supplémentaires demandés par nos clients et dont nous avons doté nos nouveaux modèles que se soit au niveau du confort, de la sécurité ou de la technologie. De plus ces voitures sont aujourd’hui importées et paient 32,5% de droit de douane ce qui se répercute évidemment en partie sur le prix.
Par rapport à ce que propose la concurrence et en terme de rapport qualité/prix, les FIAT offrent un meilleur compromis dans les segments où nous sommes présents.
Le recentrage de l’activité de Fiat Auto Maroc vers de l’importation uniquement n’est-il pas préjudiciable pour son avenir ? Qu’allez-vous faire pour réussir votre pari ?
Comme vous l’avez noté nous sommes passé de la production locale à l’importation et bien sûr les objectifs de vente ne sont pas les mêmes. Pour assurer une pérennité à notre société, nous allons réorganiser la structure commerciale de Fiat Auto Maroc et celle du réseau de concessionnaires pour l’adapter à la prévision du volume et du chiffre d’affaires que nous réaliserons ensemble. Nous développerons ensemble le service après vente et la vente des pièces de rechange qui sont des centres de profits important surtout que nous avons constitué un parc circulant de plus de 85.000 voitures depuis 1995.
Lors du dernier Salon de Genève, Fiat a présenté la toute nouvelle mouture du monospace Multipla, au look plus consensuel. Allez-vous l’importer ou allez-vous vous contenter de l’Idea pour être présent sur ce segment, qui est, rappelons-le, en pleine expansion actuellement au Maroc ?
Nous étudions tous les modèles de la marque FIAT que nous pouvons commercialiser, il y a effectivement le nouveau Multipla mais aussi le Doblo. Ces deux modèles sont dans les segments qui progressent le plus au Maroc nous pensons à les commercialiser avant la fin de l’année. Pour le moment nous avons un programme de lancement assez important, les nouvelles Palio, Siena et Palio Weekend ainsi que la nouvelle Punto ont débuté leur commercialisation le mois dernier, la Panda voiture de l’année 2004 en Europe sera commercialisée fin avril, la nouvelle Uno en juillet et l’Idea, qui est le premier monovolume citadin à bénéficier d’une habilité généreuse et d’une modularité astucieuse, sera importé en septembre. A cela il faut ajouter le changement complet de la gamme Alfa Romeo à partir du mois de mai à l’occasion du Salon Auto Expo de Casablanca, dont elle sera très probablement l’une des attractions majeures.
Qu’en est-il pour le retour de Lancia au Maroc, dont les modèles vous permettraient d’être présent sur le segment du haut de gamme ?
Nous avons la chance d’appartenir à un groupe qui possède trois grandes marques automobiles où chacune d’elle a sa propre spécificité. La marque Lancia est celle qui peut nous permettre d’être présent dans le très haut de gamme surtout que depuis deux ans nous assistons à la sortie de plusieurs nouveaux modèles comme la Thésis qui est le vaisseau amiral de la marque et l’Ypsilon la citadine ou plus récemment la MUSA le monovolume qui a été dévoilé au salon de Genève. Notre objectif est de réintroduire la marque Lancia au plus tard début 2005 puisque pour 2004 la priorité a été donné au renouvellement de FIAT et Alfa Romeo.
Nous avons déjà commencé le travail pour donner à cette marque prestigieuse toute la place qu’elle mérite sur le marché marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *