Les recommandations de Ford pour réduire la consommation de carburant : Adopter le mode «éco-conduite»

Les recommandations de Ford pour réduire la consommation de carburant : Adopter le mode «éco-conduite»

Vous en conviendrez, que ce soit par souci environnemental ou pour faire des économies, il existe des astuces pour réduire sa consommation de carburant. En adoptant ces règles, vous prolongerez également la durée de vie de votre moteur et vous ne vous rendrez pas si souvent chez le pompiste.

Pour y parvenir il suffit donc de suivre une démarche portant joliment le  nom de «éco-conduite» pour atteindre ces objectifs. De nombreuses études opérées par Ford se sont penchées sur la question de savoir comment notre façon de conduire pouvait influer sur notre consommation en carburant et par conséquent sur nos émissions en CO2. Ces mêmes études ont prouvé qu’en optant pour l’éco-conduite, on pouvait réduire de près de 25% notre facture de carburant et nos émissions en CO2. De ce fait, de simples petits changements apportés à notre façon de conduire peuvent sensiblement faire la différence.

«Opter pour l’éco-conduite est un excellent moyen pour réduire sa consommation en carburant et donc d’économiser de l’argent!», explique Ziad Dallalah, ingénieur en chef Ford Moyen-Orient et Afrique. «Réduire sa consommation en carburant aura également un impact très positif sur l’environnement. Moins de carburant brûlé équivaut à moins de CO2 émis».

Evitez la conduite agressive

Lorsque l’on sait que ce genre de conduite peut faire augmenter de 20 à 40 % notre consommation on se rend compte de sa gravité. Une conduite agressive ponctuée par des accélérations rapides et des freinages trop appuyés fera considérablement accroitre votre consommation en carburant. En revanche, une conduite douce vous permettra non seulement d’économiser du carburant, mais aussi de prolonger la durée de vie de vos freins et de vos pneus. Les accélérations rapides emmènent rapidement chez les pompistes. Donc, il faut bien exploiter la souplesse du moteur, surtout si vous roulez en voiture diesel.

En conduisant à 90 km/h au lieu de 100 km/h par exemple, vous réussirez à améliorer votre efficacité énergétique de 10 à 15%. Tentez également de rouler le plus possible à vitesse constante. L’utilisation du régulateur de vitesse sur autoroute par exemple vous permettra d’économiser sensiblement votre carburant.

Vérifiez la pression de vos pneus

Des pneus bien gonflés limitent la résistance au roulement tout comme leur usure. Ainsi, n’hésitez pas à surgonfler de 0,2 bar par pneu, même si votre véhicule n’est pas chargé.

Evitez les charges inutiles

Aussi insignifiants qu’ils puissent paraître, les objets sans intérêts placés dans le coffre ou sur les sièges peuvent engendrer une consommation supplémentaire de carburant. En les évacuant, vous allez améliorer votre efficacité énergétique car vous dépenserez moins d’énergie pour mouvoir votre véhicule qui sera de fait moins alourdi. Essayez de voyager aussi légèrement que possible. Ne conservez à l’intérieur de votre véhicule que les objets qui vous seront les plus utiles, à l’instar de votre kit d’urgence par exemple, d’un petit ensemble d’outils, de câbles de batterie, etc.

Entretenez votre moteur

Remplacez régulièrement les bougies et le filtre à air car si ce dernier est encrassé, votre voiture consommera 3 % de carburant supplémentaire. Surveillez également l’injection si vous constatez que le démarrage à froid et les reprises sont plus difficiles.

Eteignez votre moteur lorsque vous êtes à l’arrêt

Fini le temps où on devait démarrer le véhicule et patienter un petit moment avant de prendre la route. Car avec les automobiles modernes, il n’est plus nécessaire de faire chauffer son moteur avant de partir.  Cette pratique était utilisée dans le passé. Les automobilistes usaient de cette pratique afin que l’huile soit à température, et atteigne une fluidité totale, ce qui préserve durablement le moteur. Les moteurs d’aujourd’hui n’ont plus besoin d’être chauffés lorsque vous démarrez à froid.  Dès que vous tournez la clé de votre voiture, roulez immédiatement mais sans toutefois trop appuyer sur la pédale d’accélération !. Démarrez, embrayez et roulez lentement les 5 premières minutes. Le moteur ne sera pas agressé et l’huile de votre boîte de vitesses se réchauffera. Aussi, éteignez votre moteur si votre véhicule est dans un état stationnaire pendant plus de 30 secondes. Un ralenti prolongé augmente vos émissions en CO2 et vous fait gaspiller inutilement du carburant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *