L’indien Varroc inaugure sa première usine au Maroc

L’indien Varroc inaugure sa première  usine au Maroc

L’équipementier automobile Varroc Lighting Systems veut mieux accompagner ses principaux clients au Maroc et en Europe du Sud, et ce à travers la mise en service de son unité industrielle à Tanger Automotive City (TAC).

L’inauguration de cette unité de production des projecteurs et feux arrière s’est déroulée, mardi 26 février, sous la présidence du ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. S’étendant sur une superficie globale de 17.000 m2, au sein d’un écosystème fort d’une centaine d’équipementiers automobiles, «ce projet, à capitaux indien et français, est extrêmement important pour le Maroc», a indiqué M. Elalamy.

Cette nouvelle usine, d’un chiffre d’affaires d’un milliard de dirhams prévu à l’export, fait partie des projets réalisés, selon le ministre, grâce aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI et portant leurs fruits jour après jour. L’inauguration de cette unité industrielle par la filiale du groupe indien Varroc a été marquée par l’annonce du démarrage des travaux de la deuxième tranche, «qui va être une usine équivalente», a dit M. Elalamy, faisant remarquer que ce projet va encore s’agrandir à l’avenir avec la réalisation «d’une troisième et quatrième tranches». Il est à noter qu’après un an de travaux, cette nouvelle usine est entrée effectivement en service au début du mois de février pour servir ses clients actuels et futurs, notamment au Maroc, en Espagne et en France. «Cette usine est l’une des pierres angulaires de notre stratégie de croissance organique», a souligné le PDG de Varroc Lighting Systems, Stéphane Védie. Ce projet vient renforcer, selon ce responsable, l’empreinte compétitive globale du groupe et lui donne une forte position pour servir ses clients au Maroc et en Europe du Sud. «Les technologies de pointe disponibles ici renforceront notre position de leader mondial dans le secteur de l’éclairage automobile», a ajouté M. Védie.

D’un investissement global de 486 millions de dirhams, ce projet permettra la création d’environ 650 emplois à l’horizon 2024. La filiale de Varroc veut en faire une unité industrielle très moderne, qui se distingue par son emplacement adossé au complexe portuaire Tanger Med (premier port d’Afrique, avec des connexions clés vers l’Europe et l’Amérique). «Nous sommes fiers d’apporter certaines des technologies d’éclairage et signalisations les plus avancées au Maroc et de faire de notre site un des meilleurs benchmarks du groupe. Nous créons non seulement des emplois dans le secteur de la production, mais également dans le design et l’ingénierie», a souligné le directeur général de Varroc Lighting Systems Maroc, Mohamed L’Baouch.

Il est à préciser que sur une superficie totale de 17.000 m2, ce projet comporte une unité de production de 12.000 mètres carrés, des bureaux d’administration de 3.000 mètres carrés et un centre d’ingénierie et de développement de 2.000 mètres carrés comprenant des départements optique, électronique, design mécanique et des laboratoires de validation, ainsi qu’un centre de maintenance et d’assistance technique pour outillages.

Depuis le début de 2018, Varroc Lighting Systems a élargi son empreinte industrielle et ses centres d’ingénierie au Brésil, en Bulgarie, en Turquie et au Vietnam.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *