Logistique verte : Les efforts d’UPS pour un transport propre

Logistique verte : Les efforts d’UPS pour un transport propre

Déployer plus de véhicules alternatifs, réduire sa consommation de carburant et utiliser davantage les énergies renouvelables d’ici à 2025, tel est le crédo d’UPS qui vient d’annoncer ses nouveaux objectifs ambitieux en matière de développement durable afin d’ajouter plus de véhicules de pointe à carburant alternatif à sa flotte tout en augmentant son recours aux sources d’énergies renouvelables.

Le groupe de logistique a dévoilé ces objectifs le 27 juin 2017 lors de la publication de son rapport annuel de développement durable. Pour UPS, ses objectifs s’inscrivent dans son engagement de réduire de 12% les émissions de gaz à effet de serre de ses opérations terrestres à l’échelle mondiale d’ici à 2025. Pour chacun de ces trois axes, UPS a détaillé sa stratégie et ses avancées.

Un véhicule neuf sur quatre

«De par notre taille et notre envergure, nous savons que nos engagements peuvent redéfinir les marchés et les technologies de pointe, et être les catalyseurs d’infrastructures d’investissements», a déclaré David Abney, PDG d’UPS. «Nous comptons sur l’ingéniosité de nos employés, de nos fournisseurs et de nos partenaires technologiques pour nous aider à atteindre ces objectifs qui transformeront l’industrie du transport et stimuleront l’innovation».

Pour y arriver, UPS va augmenter le taux de ce type de véhicules dans le renouvellement de sa flotte. Il passera de 16 % en 2016 à 25 % d’ici à 2020. Ce qui permettra également de réduire la consommation de carburant. Actuellement, la flotte d’UPS compte plus de 8.300 véhicules alternatifs et équipés de technologies avancées. Il s’agit de véhicules électriques, hybrides électriques et hybrides hydrauliques, au gaz naturel, mais aussi des véhicules moins consommateurs d’énergie. Le deuxième objectif d’UPS étant de réduire sa consommation de carburants. Pour atteindre ses ambitions, UPS prévoit de porter de 19,6 % en 2016 à 40 % en 2025 le taux de carburant provenant d’autres sources que l’essence et le diesel pour ses opérations terrestres. UPS rappelle ainsi avoir consommé 367 millions de litres de carburants à faible teneur en carbone dans sa flotte terrestre en 2016. Rappelons que depuis 2009, UPS a investi plus de 750 millions de dollars dans des véhicules de pointe et des stations de ravitaillement en carburant alternatif à travers le monde.

«UPS possède une des plus grandes flottes de véhicules de pointe et à carburant de substitution dans le monde», a dit Jean-François Condamine, président des régions du sous-continent indien, du Moyen-Orient et de l’Afrique (ISMEA) pour UPS. «Nous continuerons à innover pour promouvoir le développement durable, qui est l’un des thèmes de l’Expo 2020 de Dubaï : utiliser des ressources sans mettre en péril la capacité de notre planète à subvenir aux besoins des générations futures. UPS est fortement engagée pour trouver des solutions aux besoins environnementaux de cette région en luttant constamment pour réduire notre empreinte carbone et celles de nos clients».

Outre ses efforts en matière de développement durable, UPS a décrit dans son rapport sur le développement durable ses objectifs en matière de personnel et de communautés, notamment son engagement à atteindre 20 millions d’heures de bénévolat, et à verser 127 millions de dollars à des œuvres caritatives d’ici 2020, comme par exemple pour l’aide humanitaire et les programmes de sécurité communautaire, à travers la Fondation UPS. Ces programmes apportent de l’aide aux communautés à travers le monde, notamment grâce à la collaboration entre UPS et ses partenaires pour livrer du sang, des médicaments et des vaccins vitaux à des communautés isolées, et à son soutien à des associations d’aide humanitaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *