L’UE devrait préférer le wifi à la 5G, un bon point pour Renault

L’UE devrait préférer le wifi à la 5G, un bon point pour Renault

La Commission européenne semble vouloir privilégier l’utilisation du wifi à la 5G pour les voitures, ce qui pourrait donner un avantage aux constructeurs comme Renault ou Volkswagen ayant misé sur cette technologie face à leurs concurrents comme PSA ayant parié sur la future génération de réseaux mobiles.

L’exécutif européen devrait soumettre le mois prochain aux Etats et aux parlementaires de l’UE un projet en ce sens en vue d’une adoption en 2019. Cette décision est cruciale à la fois pour les constructeurs automobiles, les opérateurs télécoms et les équipementiers de réseaux, le marché des voitures connectées à Internet étant estimé à plusieurs milliards d’euros par an à l’avenir avec les nouvelles possibilités offertes au commerce en ligne et aux annonceurs publicitaires.

Les voitures connectées sont déjà disponibles depuis plusieurs années en Europe mais la Commission veut accélérer leur déploiement et inciter les constructeurs à coopérer davantage pour mettre sur les routes des voitures plus sûres et plus efficaces. Les critères d’homologation qu’elle définira peuvent aussi influer sur les achats des automobilistes et sur les montants des polices d’assurance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *