L’Ultimate de Renault : Simulateur performant

L’Ultimate de Renault : Simulateur performant

L’événement a eu lieu jeudi dernier au Technocentre (le centre de recherches de Renault à Guyancourt), là même où la dernière invention de Renault devait être inaugurée. Il s’agit d’un simulateur de conduite à hautes performances dynamiques. Baptisé «Ultimate», ce dispositif a été développé par les ingénieurs de la marque au losange pendant trois ans dans le cadre d’un projet Eureka (financement européen), et financé à concurrence de 25% par le ministère français de la Recherche. Il est le seul en Europe à deux axes linéaires, pour reproduire au mieux les sensations d’accélération, de freinage ou de roulis. Son objectif : optimiser la réalisation des prototypes afin de réduire les coûts et le temps de développement des nouveaux modèles. Reposant sur une architecture inédite, compacte et légère, Ultimate est composé d’un poste de conduite de voiture, d’un écran de visualisation panoramique et d’une plate-forme mobile montée sur six vérins, autorisant des déplacements longitudinaux et latéraux simultanés de plus de sept mètres.
Sur le plan numérique, Ultimate utilise un logiciel intégrant une fonction de «trafic intelligent» qui génère toutes sortes de scénarii routiers non-linéaires, très proches des conditions de conduite réelles. Résultat : il devient plus aisé pour les concepteurs d’élaborer différentes stratégies, bien avant la production du prototype roulant d’un modèle. C’est aussi le cas en matière d’ergonomie, où le simulateur peut mesurer l’incidence que peuvent avoir sur l’attention du conducteur les différentes interfaces de la planche de bord (écrans, commandes des lève vitres…). Les emplacements ou systèmes jugés perturbant ou trop captifs d’attention sont ainsi écartés dès les phases de tests virtuels, soit bien avant le stade final de la conception. Mais ce n’est pas tout. Grâce à sa mémoire de grande capacité, Ultimate simule des situations «accidentogènes» et mesure de façon précise leur impact sur la psychologie des conducteurs et leurs réactions.
Les données relevées sont ensuite analysées et sont utilisées lors de la conception de systèmes actifs d’aide à la conduite. Le degré de réalisme de l’image, du son et des mouvements garantit la représentativité des situations créées. A n’en pas douter, Ultimate sera d’une grande utilité pour le développement des futurs modèles de la gamme au losange, en complément des essais sur piste.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *