L’usine hongroise de Suzuki fête ses 20 ans

L’usine hongroise de Suzuki fête ses 20 ans

Magyar Suzuki Corporation n’est peut-être pas la plus grande usine du constructeur éponyme, mais l’un de ses meilleurs sites de production et surtout un complexe industriel qui a atteint l’âge de raison. En effet, l’usine européenne de Suzuki vient de fêter ses 20 années d’existence, phase durant laquelle elle a constamment été mise à niveau et développée pour produire plus et mieux les petites voitures de Suzuki. Fondée en 1991 par Suzuki Motor Corporation et située aux abords de la ville d’Esztergom (50 km au nord-ouest de Budapest), l’usine a démarré son activité en produisant la première génération de la Swift, qui a été lancée dès le début de 1992. Par la suite, d’autres modèles ont commencé à sortir de ses chaînes de montage : le Wagon R+ en 2000, suivi par l’Ignis en 2003, la Swift de deuxième génération en 2005, puis la Splash en 2008 et depuis juin 2010, la version restylée de la Swift. D’un point de vue infrastructurel, il faut savoir que cette usine n’est pas le fruit d’une reprise ou du rachat d’un site qui existait auparavant, mais bien un complexe créé de toutes pièces. S’étendant sur une superficie de 350.000 m2, l’usine a subi le gros des investissements dans la période allant de 2003-2008 et ce, dans le cadre d’une stratégie de développement spécialement conçue pour la filiale européenne de Suzuki. Celle-ci voulait que ladite usine franchisse la barre des 300.000 véhicules produits annuellement, mais le sort ou plutôt la dernière crise économique mondiale en a voulu autrement, freinant cet élan, puisque plus de 280.000 véhicules avaient finalement été produits en 2008. Un seuil qui n’a plus été atteint, puisqu’en 2010, 170.000 véhicules ont quitté les chaînes d’assemblage. Aujourd’hui, le site est l’un des plus modernes d’Europe centrale. Répondant aux normes ISO 14 001 et ISO 9001 relatives à l’environnement et à l’assurance qualité, ce complexe dispose de cinq ateliers dédiés à l’emboutissage, le soudage, la mise en peinture, l’assemblage et la carrosserie. Question effectif, l’usine compte près de 3.500 employés, dont plusieurs centaines se relaient en équipes, sans compter les milliers de personnes qu’elle fait travailler en Hongrie par l’intermédiaire de son réseau de fournisseurs et de distributeurs. Quant aux modèles qui y sont actuellement fabriqués, tous sont équipés de moteurs conformes aux normes antipollution Euro 5. C’est ce qu’indique un communiqué du constructeur qui précise aussi que «Magyar Suzuki Corporation approvisionne l’Europe mais exporte également au Japon, en Russie, en Ukraine, au Moyen-Orient et dans quelques pays d’Afrique du Nord, à l’instar du Maroc». Enfin, si l’usine avait assemblé son millionième véhicule en octobre 2006, soit 15 ans après sa mise en service, elle franchira bientôt le cap des 2 millions d’unités produites. Et qui sait, peut-être que cette deux millionièmes Suzuki produite en Hongrie sera destinée au marché national. Car, c’est bien dans les semaines qui suivent que Suzuki Maroc lancera la version restylée de la Swift, l’un de ses best-sellers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *