Madiva lance les mini-bus et autocars de Temsa Global

Madiva lance les mini-bus et autocars de Temsa Global

Marrakech. En cette matinée du mardi 2 juin 2009, c’est un nouveau jour qui se levait sur le marché national des autocars et minibus. Un marché qui doit désormais compter avec la présence d’un nouveau label et non des moindres Temsa Global. Né en 1984 et spécialisé dans la production de bus et autocars, ce constructeur appartient au puissant conglomérat turc Sabanci qui, lui, a été fondé en 1968. Un fabricant qui avait timidement commencé par assembler un bus sous-licence en partenariat avec Mitsubishi.
Aujourd’hui, la gamme de Temsa ne compte pas moins de 14 modèles de bus, minibus et autocars, dont un trio de choc : Prestij, Opalin et Safari SD. Ce dernier, un grand autocar pouvant transporter 51+1+1 personnes a été présenté devant un parterre de professionnels du secteur et notamment, MM. Abdelilah Hifdi et Mohamed Bouda, respectivement président de la Fédération du transport et p-dg de la CTM. Face à eux et à tous les autres acteurs de ce secteur clé de l’économie nationale (celui du transport routier de personnes), les responsables de Madiva et de Temsa Global n’ont pas tari d’éloges sur le nouveau Safari SD.
À commencer par Acar Kocaer, le directeur marketing et commercial de Temsa Global, venu spécialement de Turquie pour ce lancement, ainsi que Mahy Lasheen (membre du directoire de Temsa Egypt) qui, elle, est arrivée du pays des Pharaons, soit là où le constructeur turc dispose d’une usine de montage. Et c’est d’ailleurs cette provenance qui fait que toute la gamme importée de Temsa sera compétitive en terme de prix, suite au démantèlement douanier –désormais– appliqué avec l’Egypte (en vertu des Accords d’Agadir). Du reste, Guillaume Belan et Abdelmajid Aït Lafkih (respectivement directeur général et directeur général adjoint de Madiva) ont présenté les principales caractéristiques de l’autocar Safari. Un gros porteur long de 12 m, fort d’un design très actuel et d’arguments techniques assez solides (moteur 6 cylindres en ligne de 350 chevaux et 1.750 Nm fourni par MAN, boîte de vitesse ZF à 6 rapports, ABS de série…) Idem à l’intérieur, où les passagers profitent tous d’une ceinture de sécurité, d’un confort assuré (aérateurs individuels de climatisation, écrans DVD, vitres teintées, rideaux latéraux…). Quant au prix de ce paquebot roulant, il se veut 15 à 20% moins cher que ceux de ses rivaux.


Trois questions à Acar Kocaer, Directeur marketing et commercial de Temsa Global :

ALM : Quelle est votre part de marché en Turquie et en Europe?
Acar Kocaer : Au niveau des mini-bus qui est le principal sous-segment du marché des bus en Turquie, nous occupons la première place avec un peu plus de 55% de parts de marché et ce, grâce aux modèles Prestige et Opalin.
Sur le segment des grands bus, nous sommes également leaders, mais uniquement au niveau du transport urbain avec 25 à 30 %. En Europe, notre pénétration commerciale varie d’un marché à l’autre, mais tourne en moyenne autour de 6,5%.

Qu’est-ce qui fait la particularité des produits Temsa ?
Je pense que nos bus offrent un meilleur compromis à nos clients. Par rapport à la concurrence, nos produits utilisent les mêmes composants européens, avec un bon niveau qualitatif de fabrication et un design qui leur est propre. Par ailleurs, les autres constructeurs comme MAN ou Mercedes, ne peuvent nous concurrencer sur certains segments comme celui du minibus. Nous avons un modèle de niche qui est l’Opalin et qui reste idéal pour une catégorie de transport touristique, celui des groupuscules de touristes, généralement retraités et voyageant en groupe de 15 à 25 personnes. Et nous sommes les seuls à pouvoir répondre à cette demande.

Quelles sont vos ambitions commerciales au Maroc ?
Parce que nous venons de débarquer sur le marché marocain, nous serons satisfaits de détenir même d’une part de 5% durant cette première année. Maintenant, nous croyons qu’avec notre gamme, nous avons toutes nos chances de vendre 30 véhicules sur une bonne année pleine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *