Marché automobile à fin mars 2012 : 30.200 véhicules vendus, soit 13% de plus qu’en 2011

Dacia, Renault, et Peugeot en superforme. Volkswagen, Fiat et Ford font une belle prestation. En revanche, une nette baisse de régime chez les asiatiques notamment Toyota et Honda. A un mois de la grand-messe de l’automobile, l’Auto Expo, le marché automobile retrouve ses couleurs et renoue avec des taux d’évolution plus rassurant. Ainsi à fin mars 2012, le nombre de véhicules vendus a atteint 30.200 soit une croissance de +13,43% par rapport aux ventes de fin mars 2011. Bien évidemment la plus grande part est dominée par les véhicules particuliers avec 26.926 ventes contre 23.130 en 2011, alors que les ventes de véhicules utilitaires ont enregistré une baisse de 6,29. Confirmant son statut de leader sur notre marché, le Groupe Renault réalise le plus gros des ventes à travers ses deux marques. Ainsi, ce sont plus de 6.500 Dacia qui se sont écoulées, soit une croissance de 30,40% représentant une part de marché de plus de 24% et Renault avec ses 4.678 voitures vendues s’accapare 17,37% du marché, permettant au groupe de dominer le marché avec plus de 40%. La troisième marche du podium revient à Peugeot qui réalise 2.425 ventes ce qui équivaut à une croissance de 9,09%. La plus forte progression, quant à elle, est signée Lancia avec plus de 500, grâce à l’Ypsilon et son titre de Voiture de l’Année qui a permis à la marque d’avoir plus de visibilité sur notre marché. Jaguar et Nissan, connaissent également un bon trimestre puisqu’elles ont toutes les deux dépassé une croissance de 100%. On notera également la superforme de Ford, Volkswagen et Fiat, respectivement aux 4ème, 7ème et 9ème rangs du top ten et qui ont réalisé des taux de croissance très encourageants de 24%, 26% et 65% par rapport à fin mars 2011. En revanche, à l’exception de Hunday et Mazda dont les ventes ont progressé de +5,42% et +20%, pratiquement toutes les autres marques asiatiques n’affichent pas la grande forme. Toyota a vendu, à fin mars 2011, quelques 1256 unités soit 16% de moins que l’année dernière. Honda est également en baisse de 37%. Les voitures chinoises continuent de sombrer et les marques implantées au Maroc en ont fait les frais. En effet, ni BYD ni UFO n’ont réussi à vendre de modèles cette année alors que Lifan a essuyé une baisse de 56,25%. Le lancement de Great Wall pourra peut-être changer la donne dans les jours à venir grâce notamment à la Florid.  Les Véhicules Utilitaires Légers (VUL) connaissent des temps difficiles et les ventes des différentes sont en baisse. A titre d’exemple Nissan a vu ses ventes chuter de 62,30%, Citroën de 50% et Mazda de 46. La plus forte croissance dans ce segment a été enregistrée par KIA qui a réussi à vendre 65 VUL soit une croissance de 182,61%. Volkswagen, grâce à ses 87 ventes a connu une progression de 141,67%. Toujours en tête même dans le segment des VUL, Renault a écoulé 615 véhicules pour une part de marché de 18,78%. Après un bon trimestre, le marché marocain s’apprête donc à entamer un 2ème trimestre qui accueillera l’Auto Expo et qui devra donc continuer à faire les beaux jours des importateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *