Marché de l’automobile – Nouveau record : Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018

Marché de l’automobile – Nouveau record :  Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018

Les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8%.

En 2018, le marché de l’automobile réalise un nouveau record des ventes avec 177.359 véhicules vendus. C’est ce qu’a dévoilé l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 7 janvier 2019 à Casablanca pour annoncer les performances du secteur. Dans cette perspective, le marché de l’automobile enregistre un taux de croissance de 5,2% qu’on retrouve sur les deux principaux segments. Ainsi, les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8% durant la même période. Dans le top 10 des marques VP, le Groupe Renault figure en tête de liste avec 43,6% de part de marché. Les marques qui figurent pas dans le Top 10 ont réalisé pour leur part une belle performance avec un taux de croissance de 13%, qui est supérieur à celui du marché. En termes de croissance mensuelle des ventes de VP, le premier trimestre a débuté difficilement avec un effet attentisme prononcé du fait de l’Auto Expo, explique l’Aivam.

Toutefois, l’effet du Salon de l’automobile s’est rapidement estompé. Par ailleurs, le dernier trimestre a permis de se ressaisir et de retrouver les bonnes performances en termes de ventes. Au niveau du VUL, le 2ème et le 4ème trimestres ont été des mois de croissance pour ce segment. Malgré un début d’année difficile pour ce segment, il a fini par renouer avec la croissance dès le 2ème trimestre excepté le repli estival du mois d’août. Concernant les performances mensuelles du marché VP durant les années 2016-2017-2018, 2018 a connu une performance inédite durant le mois d’avril (Auto Expo) et décembre (promotions de fin d’année) avec des volumes dépassant 20.000 unités.  Les performances trimestrielles du marché des VP pendant 2016-2017-2018 font ressortir que les meilleures performances de l’année ont été enregistrées au T2 et T4 (48.527 en 2018, 45.338 en 2016 et 39.664 en 2017 durant le T2 et 45.470 en 2018, 42.119 en 2016 et 39.788 en 2017 durant le T4).

Par type de motorisation, la part des ventes des véhicules diesel est restée pratiquement inchangée (93,9%) par rapport aux deux dernières années. La part des ventes des voitures essence représente 5,5%. Quant à l’hybride/électrique, il est en forte progression mais reste marginal (0,6% de la part des ventes) laissant ainsi penser la nécessité d’une feuille de route à l’échelle du pays pour développer les énergies alternatives, selon l’Aivam. Néanmoins, le volume annuel des ventes de véhicules hybrides/électriques a triplé passant de 181 en 2016 à 1.140 en 2018. 

Pour ce qui est des parts de marché et la croissance par segment VP, il s’avère que les voitures citadines qui représentent le quart des ventes automobiles VP n’enregistrent pas de croissance en 2018 (-0,2% comparé à l’année 2017). Le segment des SUV est le deuxième segment le plus vendu avec 25% de part de marché. Il a, quant à lui, enregistré l’une des plus fortes croissances (27,1%) durant cette période. Le segment des ludospaces connaît une croissance correcte (7,3% pour s’établir en 3ème position des segments les plus vendus). S’agissant des parts de marché et de la croissance par segment VUL, les ventes de fourgons constituent plus de la moitié du VUL et progressent de 19,5% en 2018. Dans le même sens, avec 28,9% de part de marché VUL, le segment des pick-up demeure le 2ème segment VUL malgré un léger recul en 2018. Au niveau des parts de marché et de croissance par ville, Casablanca, Rabat-Salé, Marrakech et Agadir concentrent 73,2% des ventes automobiles VP avec une progression moyenne de 3%. Celle-ci reste inférieure à la moyenne. Par ailleurs, ces ventes ont connu une plus forte croissance dans les autres villes. Concernant les ventes premium, elles représentent 7% des ventes totales VP. En outre, la croissance du premium a été plus forte que celle des ventes généralistes en 2018. Par marque, le classement des marques premium en termes de vente reste inchangé par rapport à 2017. Le trio de tête est dominé par les marques allemandes Mercedes-Benz, BMW et Audi. Enfin, les plus fortes croissances ont été enregistrées par Land Rover et Jaguar avec des croissances exceptionnelles de 96 et 60% respectivement.

Zoom sur le profil acheteur en 2018

Le prix moyen du véhicule en 2018 est de 225.000 dirhams contre 203.000 dirhams en 2017, soit 10% de croissance de prix moyen d’acquisition du véhicule. Il en ressort également que l’âge moyen de l’achat d’un véhicule durant les deux dernières années est resté le même (43 ans).

Les femmes représentent 32% des acheteurs en 2018 contre 30% durant l’année 2017. En revanche, le taux des acheteurs de moins de 30 ans a diminué l’année passée (15% contre 17% en 2017).

Du côté du financement, l’apport moyen est de 38% pour une durée de financement de 47 mois en 2018 alors qu’en 2017 l’apport moyen a été de 41% pour une durée de financement identique. Globalement, le marché de l’automobile en 2019 reste toujours en cours d’équipement, selon l’Association. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *