Marrakech Grand Prix 2014 : Grosses mécaniques et grosses pointures !

Marrakech Grand Prix 2014 : Grosses mécaniques et grosses pointures !

Une course orchestrée par l’Association Circuit International Moulay El Hassan, et qui se déroulera au Maroc du 11 au 13 avril. Mais ce n’est pas tout. Cette année encore, et comme à l’accoutumée, le Marrakech Grand Prix proposera toute une palette d’événements et d’actualités.

Loeb, Muller, Lopès… et bien sûr Bennani seront de la partie !

La ville ocre nous réservera bien des surprises pour la 5ème édition du Grand Prix. Elle accueillera, en marge des épreuves du FIA WTCC, le prestigieux Conseil mondial de la fédération Internationale automobile. Ainsi, défileront à Marrakech des grands noms du sport automobile, des constructeurs et des fédérations.

La saison WTCC 2014 sera marquée à n’en pas douter par l’arrivée en force de la firme française, Citroën et de son pilote fétiche, Sébastien Loeb. Et la firme au double Chevron s’est donnée tous les moyens pour réussir. Aux côtés du nonuple champion du monde des rallyes (WRC) Sébastien Loeb, qui débutera en WTCC, Citroën a fait appel au, quadruple champion du monde de la discipline, Yvan Muller ! Enfin pour compléter ses effectifs, le constructeur français a recruté le pilote argentin, José Maria Lopès, qui dès sa première course en WTCC l’an passé, avait réussi l’exploit de s’imposer à domicile ! Les 3 pilotes Citroën disposeront de la toute nouvelle C Elysée, conçue tout spécialement pour ce Championnat.

Dans les teams satellites, nous retiendrons chez Proteam-Honda, Mehdi Bennani, le pilote marocain qui entamera sa 5e saison en WTCC. Chez Honda-Zengo, le Hongrois Norbert Michelisz, champion du monde des indépendants en 2012, tentera de reprendre son titre.

Des écuries pleines d’ambition…

La concurrence sera tout aussi bien armée dans le clan des écuries d’usines avec Honda et Lada, et dans celui des indépendants BMW, Chevrolet et Seat. Chez Lada, les ambitions sont aussi à la hausse après une saison 2013 pleine de promesses. Sur les grilles de départ, on retrouvera le modèle Granta.

Au volant des 3 Lada Granta, l’écurie russe a fait appel à de véritables « pointures » du WTCC avec les pilotes britanniques James Thompson et Robert Huff, le champion du monde 2012 et le Russe Mikhail Kozlovskiy. Dès la première manche à Marrakech, le plateau WTCC devrait atteindre les 30 voitures engagées dans une nouvelle configuration entièrement revue par la règlementation sportive, à l’image de la Formule1.

Les F3000 s’invitent pour la 3ème fois consécutive…

C’est une véritable débauche de puissance qui sera opérée dans la ville ocre. Avec leurs rugissantes mécaniques de 600ch, les F3000 de l’AUTOGP sont de retour à Marrakech pour la 3e fois. Cette véritable antichambre à la F1, qui évolue en course support aux meetings du WTCC et du DTM, est devenue très rapidement une discipline phare dans la catégorie des monoplaces. Les jeunes pilotes agressifs de l’AUTOGP tenteront le tout pour le tout sur la piste de Marrakech dans cette 1ère manche du calendrier 2014.

Mais le point fort de cette 5e édition du Marrakech Grand Prix est la participation marocaine aux plateaux supports du WTCC. Sous la tutelle d’un nouveau président, Jalil Nemouche, la Fédération royale marocaine des sports automobiles (FRMSA) mise sur le développement du sport auto marocain, avec pas moins de 3 plateaux marocains prévus cette année. FRMSA, Clio Cup, Legends Cars … les talents du sport automobile marocain, de plus en plus nombreux, seront donc au rendez-vous.

Un événement haut en couleur et en animations…

En 2013, 560 millions de téléspectateurs avaient suivi les épreuves du WTCC. A Marrakech, durant la semaine de l’événement, les écuries et constructeurs, leurs partenaires, les officiels et visiteurs avaient dépensé plus de 220 millions de dirhams dans la ville. Grand Prix en coulisses, rencontres avec les pilotes, simulateurs de course, Moto stunts, Drift, Food Court, jeux, et parades… le Paddock restera le lieu de prédilection des passionnés. Côté grand public, le Fun Village sera également au rendez-vous cette année.

L’espace de jeux qui avait fait carton plein chez les petits comme chez les grands en 2013, a été entièrement redessiné cette année dans l’extension du Paddock, avec des animations spectaculaires et une nouvelle tribune couverte pour les fans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *