Mazda 3 : Et de trois… millions !

Mazda 3 : Et de trois… millions !

Sept ans et dix mois. C’est ce qu’il a fallu à la Mazda3 pour passer la barre colossale des trois millions d’exemplaires vendus dans le monde. Une information que le constructeur japonais claironne actuellement et il a bien raison. Car, rares sont les modèles qui atteignent un tel succès en «si peu» de temps, voire le plus souvent en moins d’une décennie. Mieux encore, le constructeur indique dans un communiqué de presse que «la Mazda3 détient désormais le record de vitesse de vente parmi tous les véhicules de tourisme de l’actuelle gamme Mazda». Plus précisément,c’est le 26 avril dernier que la trois millionième 3 est sortie des chaînes de montages de l’usine de Hofu située à Yamaguchi, au Japon. C’est là que sont d’ailleurs produites toutes les Mazda3 destinées aux marchés européens.
Pourtant, c’est pour un client nippon qu’est destinée cette trois millionième unité, en l’occurrence une version MZR à moteur 2 litres et à carrosserie cinq portes de couleur «Crystal White Pearl Mica», soit une teinte blanche perlée du plus bel effet. De quoi ravir encore plus les dirigeants de la marque. Parmi eux, Hirotaka Kanazawa s’est prononcé en sa qualité de Senior Managing Executive Officer, chargé du département Recherches & Développement de Mazda, en déclarant: «La Mazda3 symbolise les trois composantes de l’ADN de Mazda que sont un design hors du commun, une fonctionnalité exceptionnelle et des performances de conduite et de tenue de route remarquables (…) Son succès mondial continu en a fait le modèle-phare de la gamme Mazda, représentant un tiers du total des ventes de la marque». Bien évidemment, la globalité de ces volumes inclut les trois versions de ce modèle, à savoir la Mazda3 à cinq portes, la berline à 4 portes, ainsi que la variante sportive MPS.
Au passage, il incombe de rappeler que ce modèle est produit dans trois principaux sites mondiaux. Dans l’usine japonaise que l’on vient d’évoquer, puis celle de Nanjing appartenant à la coentreprise avec Ford (Changan Ford Mazda Automobile), ainsi que celle d’AutoAlliance basée en Thaïlande. Vendue localement sous le nom exotique d’Axela, la Mazda3 s’exporte vers quelque 90 pays dans le monde, selon le constructeur. Par ailleurs, la même source révèle que plus de 1,1 million de Mazda3 ont été écoulées sur le seul marché nord-américain. Des chiffres qui contrastent fortement avec la carrière de cette compacte sur notre marché, qui ne s’est vendu qu’à une trentaine de clients en 2011. Pour autant, la «3» reste le modèle le plus vendu de Mazda au Maroc, selon les statistiques de l’Aivam. Merci quand même aux nouvelles versions diesel qui, malgré un taux de change et des droits de douanes défavorables (en comparaison avec un modèle importé d’Europe), sont proposées à des tarifs accessibles et tout juste compétitifs par rapport à ceux de la concurrence. Mais à coup sûr, si la Mazda3 devait être importée et achetée de la zone euro, le choses auraient été bien différentes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *