Mazda MX-5 : Une nouvelle page dans le Guinness Book

Mazda MX-5 : Une nouvelle page dans le Guinness Book

On ne présente plus le MX-5. Un roadster qui roule aux quatre coins du monde et qui occupe une place à part dans la gamme de Mazda, comme dans le cœur des passionnés de la conduite, cheveux au vent, mais à bord d’un cabriolet biplace, léger et accessible. Des «puristes» qui comptent par centaines de milliers et qui ont fait que le 4 février 2011«la production totale du MX-5, le cabriolet sportif de Mazda Motor Corporation, s’est établie à 900.000 unités». C’est ce que vient d’annoncer la marque japonaise dans un communiqué qui précise aussi que «ce chiffre symbolique a été atteint 21 ans et 10 mois après la sortie du premier MX-5 en avril 1989». Et puisqu’on est dans l’histoire, rappelons au passage qu’en mai 2000, le MX-5 avait déjà franchi la barre des 531.890 exemplaires produits, soit un volume inégalable qui l’avait inscrit au Guinness Book des records, en tant que «Cabriolet sportif biplace le plus vendu au monde». Un registre dans lequel il a réitéré sa performance en passant, successivement, le cap des 700.000 unités, puis celle des 800.000. Voilà donc comment ce roadster est devenu un best-seller mondial, avec une moyenne d’environ 50.000 ventes par an ! Mais c’est avant tout une icône auprès de tout un fan-club mondial. Car, pour ceux qui ne le savaient pas, le MX-5 fait l’objet d’associations de propriétaires et de rassemblements internationaux. Il a, non pas un seul, mais bien des blogs, ici et là. C’est un modèle dont on fête l’anniversaire, indépendamment de la marque, laquelle assiste également –avec à la fois impuissance et stupéfaction– au développement de tout un catalogue de produits dérivés et de pièces spécifiques.
Ceci étant et concernant cette dernière circonstance, les marketeurs maison ont ressorti du musée de Mazda le tout premier MX-5, ainsi que le 500.000ème exemplaire produit (un MX-5 de deuxième génération), aux côtés du 900.000ème MX-5, le temps d’un cliché souvenir. Une belle photo de famille qui montre bien que ce roadster a conservé tout son sex-appeal au fil des générations. «Depuis le lancement du modèle originel, le MX-5 a fait l’objet de deux restylages complets et de toute une série d’améliorations. Son succès, qui ne s’est jamais démenti au fil du temps, le MX-5 le doit avant tout au soutien indéfectible de ses fans à travers le monde», a déclaré Nobuhiro Yamamoto, directeur du programme de l’actuel MX-5. Visiblement aussi passionné que les fans de ce modèle, cet ingénieur s’est aussi engagé à préserver l’âme et la philosophie de ce bolide qui porte également le nom de «Miata». Il a, en effet, déclaré : «À l’avenir, je veillerai à conserver intact l’esprit du MX-5 tout en faisant en sorte qu’il soit apprécié d’un nombre toujours plus grand de conducteurs». Voilà pour dire combien le constructeur japonais ambitionne d’entretenir le succès de son roadster. Et justement, la prochaine étape sera bien le million ! Un seuil symbolique, mais colossal que le cabriolet le plus vendu dans le monde est bien capable de franchir. Mais il le fera probablement dans sa nouvelle mouture, qui devrait être dévoilée cette année. La saga continuera donc et de plus belle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *