Mécanique automobile : Mettez les mains dans le cambouis

Mécanique automobile : Mettez les mains dans le cambouis

Faites le vous-mêmes. C’est le premier conseil que l’on pourrait donner aux propriétaires de voitures pour alléger leur facture d’entretien automobile et économiser de précieux dirhams. Pas besoin d’être ingénieur en mécanique, il suffit juste de faire preuve de patience, de logique et de disposer d’un minimum d’outils (clés, tournevis…). Si certaines opérations doivent obligatoirement être faites par des professionnels pour raison de sécurité (cas des opérations touchant à la climatisation ou aux airbags notamment), d’autres peuvent directement être effectuées par vous-mêmes.

Parmi celles-ci on dénombre les sempiternelles vérifications des niveaux d’huile que vous pouvez contrôler et réajuster par vous-mêmes, ou encore les niveaux du liquide de refroidissement (attention il ne doit jamais s’opérer moteur chaud, on vous aura prévenu !). Même pour les plus novices en mécanique d’entre vous, certaines interventions restent des plus faciles. Le changement d’essuie-glace par exemple, arrive en tête du podium des exercices les plus réalisables. Viennent en second plan le remplacement d’ampoules et celui de la batterie. 

 

Bougies : Desserrez, resserrez… c’est fait !

Le remplacement des bougies de préchauffage ou d’allumage reste une opération qui exige un minimum de doigté et de méthode. Il faudra être organisé, travailler proprement sur moteur tiède pour réduire la friction et faciliter de fait le déboulonnage des anciennes bougies. Les nouvelles bougies ne doivent jamais être ni trop serrées ni trop desserrées car cela pourrait endommager irrémédiablement votre moteur.

 

Vidange : à vos bacs !

Passer sous la voiture pour la vidanger est un exercice relativement simple. Soulevez au cric votre véhicule, maintenez le surélevé à l’aide de chandelles, ôtez le bouchon de purge d’huile moteur, laissez l’huile usagée se déverser du moteur vers un bac 15 à 20 minutes. Petite astuce : travaillez toujours sur moteur tiède car l’huile est beaucoup plus liquide et se vide donc plus rapidement. Fermez le boulon de purge, versez la bonne quantité de la nouvelle huile à l’emplacement prévu dans le compartiment moteur. Démarrez. Le moteur tourne rond ? Parfait, vous venez d’effectuer votre première vidange ! Veillez toutefois à vous débarrasser de votre huile usagée auprès d’un garagiste équipé. 

 

Ampoules : Restez visibles

Le système d’éclairage a un rôle primordial. Il permet de voir et d’être vu. De plus, un dysfonctionnement pourrait entraîner une coûteuse verbalisation dont on se passerait volontiers ! Débranchez votre batterie avant toute manipulation. Démontez le porte-lampe (clipsé ou vissé). Retirez l’ampoule en faisant un quart de tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il est parfois nécessaire d’enfoncer légèrement l’ampoule dans son support avant de tourner. Rebrancher la batterie et vérifier le bon fonctionnement de l’ampoule.

 

Filtres : Pensez à les changer

Pour le filtre à air, rien de plus simple: retirer les vis ou les clips (selon le modèle de la voiture) qui retiennent le couvercle du boîtier contenant le filtre à air. Sortir l’ancien filtre à air du boîtier. Il est recommandé de passer un chiffon propre et humide à l’intérieur du boîtier maintenant dégagé. Placer le nouveau filtre dans le même emplacement que l’ancien filtre. Remonter le couvercle du boîtier (avec les vis ou les clips). Le filtre à huile, quant à lui, doit être changé au moment de la vidange et exige parfois un outillage plus approprié.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *