Mercedes Classe CLA : Gaga de la baby CLS

Mercedes Classe CLA : Gaga de la baby CLS

Mercedes avait attendu le Salon de Genève en mars dernier pour présenter la CLA, cette baby CLS qui permet ainsi à la marque à l’étoile d’investir un nouveau segment, celui des coupés 4 portes de taille compacte. Grâce à son look, son appartenance et chiffres impressionnants à plusieurs niveaux, la CLA a d’emblée séduit le public, d’autant plus qu’elle est plus abordable que ses grandes sœurs. Un compromis qui lui permettra de s’imposer dans les différents marchés dès sa commercialisation.
Si certains l’ont découverte pour la première fois au Salon de Genève, la CLA a fait parler d’elle un mois avant cette présentation lors de la fameuse mi-temps du Supebowl. En effet, Mercedes avait concocté une publicité avec notamment Kate Upton et Usher et qui mettait en scène un jeune prêt à signer avec le diable pour être l’heureux propriétaire de la CLA. Mais une fois le prix dévoilé, le deal est tombé à l’eau. Autant dire que cette publicité a marqué les esprits d’autant plus qu’elle met en avant un argument de taille en ces temps de crise, à savoir le prix. Mais elle ne s’en tient pas à ça, la dernière-née de la famille à l’étoile a plus d’un tour dans son sac pour s’attirer les faveurs d’un public en recherche constante de nouveauté pour se distinguer.
Esthétiquement, la nouvelle étoile respire la sportivité et l’agressivité n’en oubliant pas moins le côté élégant qu’elle sait parfaitement mettre en avant. En effet, l’allemande a parfaitement su alterner surfaces concaves et convexes pour revendiquer un style qui lui est propre et qu’elle puisse facilement se distinguer dans les rues où la plupart des voitures se ressemblent. A l’avant, on retrouve la calandre verticale, qui n’est pas sans rappeler celle de la Classe A, avec le fameux logo au centre parfaitement mis en valeur permettant ainsi à la CLA d’afficher fièrement son appartenance à la famille Mercedes. La disposition des modules d’éclairage et des diodes LED derrière le verre des projecteurs a permis de transposer le concept de la «torche» aux feux de jour et aux clignotants, conférant, ainsi, au véhicule un «regard» énergique qui ne manquera pas de séduire. Le capot moteur affirme le caractère sportif de la CLA grâce notamment aux deux bossages reposant sur le module avant. Tout comme sa grande sœur CLS, elle arbore des flancs marqués par 3 puissantes lignes à commencer par la dropping line qui structure la partie haute de l’aile dessinant une légère courbe descendante qui s’étire vers l’arrière. L’épaulement musculeux qui surplombe l’essieu arrière est souligné par une fine nervure tandis qu’une autre ligne s’élance fougueusement de la roue avant, pour remonter jusqu’à l’arrière. Toutes ces lignes permettent à la CLA d’afficher un profil des plus dynamiques avec notamment un coefficient de pénétration d’à peine 0,23. A l’arrière la ligne puissante et athlétique dessinée par les designers Mercedes lui confère un effet de largeur alors que la ligne retombante du toit et le galbe marqué de la lunette arrière venait confirmer son allure de coupé.
A l’intérieur, c’est cool Touch avec les différents inserts décoratifs arborant la finition galvanisée Silvershadow. La sportivité est représentée par les fameuses buses rondes intégrées dans la planche de bord et qui sont au nombre de cinq tout comme dans la très sportive SLS AMG, ainsi que par la présence de sièges sport intégraux à l’avant tout comme à l’arrière. Pour ce qui est des équipements de sécurité, le coupé peut notamment compter sur le système de détection de somnolence Attention Assist et d’un radar anticollision avec freinage d’urgence assisté adaptatif. Baptisé Collision Prevention Assist, cet assistant est désormais opérationnel à partir de 7 km/h alors que sur la précédente génération il ne s’activait qu’au-delà des 30 km/h.
Sous le capot, la CLA offre un large choix de motorisations avec en essence des puissances allant de 122 ch à 211 ch. En diesel, la CLA 200 CDI affiche une puissance de 136 ch  et un couple de 300 Nm alors que la 220 CDI peut compter sur 170 ch et un couple de 350 Nm. Une nouvelle étoile donc vient briller dans le monde automobile, une arrivée  qui ne peut laisser indifférent. Alors gaga de la baby CLS ?!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *