Mercedes SLS AMG Final Edition : 350 unités… et puis s en vont !

Mercedes SLS AMG Final Edition : 350 unités… et puis s en vont !

Le microcosme des supercars vient de voir l’une de ses étoiles s’éteindre. Quatre années seulement après son arrivée, la SLS AMG tire déjà sa révérence et met fin à sa carrière. Une décision prise sans concession par Mercedes qui décide de faire un dernier baroud d’honneur en hommage à son roadster. La marque à l’étoile dévoile aux salons de Los Angeles et de Tokyo l’ultime déclinaison de son coupé avant de mettre définitivement fin à sa production.

Elle se prénomme Mercedes SLS AMG Final Edition. Seulement 350 unités de ce modèle seront produites et commercialisées avant que le bolide ne disparaisse totalement du catalogue de la marque. Il sera remplacé au courant de l’année prochaine par la Mercedes-Benz AMG GT. Cette petite sœur de la SLS devrait reprendre la même silhouette que son aînée mais dans une variante plus compacte et avec une motorisation plus petite.

 Rétro oui… mais résolument moderne !

Si la gueule de la belle affiche des allures très seventies, la silhouette de la version Final Edition ne subit qu’un (très !) léger changement de look. Capot et rétroviseurs passent ainsi au carbone mat non peint. Petit clin d’œil peut être aux Mercedes Black Séries ? Elle reçoit également un spoiler avant et de nouvelles jantes.  A l’instar de la version classique de la bête, la fluidité et le dynamisme de l’ensemble contrastent toujours autant avec la calandre très vintage. La voiture garde ses portes papillon qui s’ouvrent en hauteur à l’instar d’une Mercedes 300 SL. Enfin, la voiture conserve son capot interminable (2 mètres!) et son arrière très court.

 Débauche de puissance

En tout et pour tout, la Final Edition, à l’instar d’une SLS classique, ne pèse que 1.600 kilogrammes. Côté motorisation, l’ultime version du monstre ne se déleste pas de son fameux V8 de chez AMG. Ce dernier ne fait pas dans la demi-mesure avec ses 571 chevaux capables d’avaler le 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes. Heureusement que la marque à l’étoile a décidé de limiter électroniquement la vitesse du véhicule, autrement elle flirterait avec les 317 km/h en pointe !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *