Métiers de l’automobile : Le Maroc et la Corée du Sud renforcent leur coopération

Métiers de l’automobile : Le Maroc et la Corée du Sud renforcent leur coopération

La délégation marocaine regroupant les représentants de l’ensemble des organismes liés à la formation professionnelle du Maroc se compose du secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle, OFPPT, Ifmiac, et Amica.

Permettre de partager avec les pays africains l’expérience réussie du modèle de partenariat public-privé développée dans le cadre du projet de mise en place de l’Institut de formation aux métiers de l’automobile de Casablanca (Ifmiac). C’est l’un des objectifs du mémorandum signé au cours d’une cérémonie présidée par Said Amzazi, ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et Seong Dok Yun, ambassadeur de Corée du Sud au Maroc.

Ce partenariat rentre dans le cadre du renforcement des capacités des ressources humaines de plusieurs pays, notamment le Maroc, le Cameroun, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et la Tunisie, pour bâtir une industrie automobile africaine respectueuse des standards internationaux. Pour mener à bien la coopération entre les deux parties dans le cadre de la formation professionnelle prévue dans le mémorandum, celles-ci ont désigné les entités responsables de la formation au niveau de la Corée du Sud et le Maroc. Il s’agit de Korea University of Technology and Education (Koreatech) et l’Institut supérieur de formation aux métiers de l’industrie automobile de Casablanca (Ifmiac). Dans ce sens, les pays cibles sont le Cameroun, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et la Tunisie avec un quota de 3 candidats par pays durant la période 2018-2020.

Le nombre total des participants sera de 53 bénéficiaires. Par ailleurs, la délégation marocaine regroupant les représentants de l’ensemble des organismes liés à la formation professionnelle du Maroc se compose du secrétariat d’Etat chargé de la formation professionnelle, OFPPT, Ifmiac, et Amica. Lors de cette rencontre, plusieurs sujets ont été évoqués, notamment le programme du nouveau bureau de l’Amica et le master dédié à l’automobile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *