Mini : si populaire qu’il s’en est vendu un million

Mini a le vent en poupe ! Depuis sa «renaissance» sous la houlette du groupe BMW, la légendaire marque britannique poursuit sa progression industrielle, fortement soutenue sur le plan commercial. En clair, les Mini se vendent de plus en plus. Dernier fait marquant dans cette saga à succès, la production le 4 avril du millionième exemplaire. Plus qu’une réussite, c’est presque un record pour ce constructeur dont l’usine mère, basée à Oxford, a démarré le montage de la Mini en juillet 2001. Et pour cause, dans ses prévisions initiales, le BMW Group (propriétaire de Mini) tablait sur un volume de 100.000 ventes par an.
Sa réussite et sa popularité, Mini (la voiture) la doit à sa philosophie, fruit d’une série de critères : un look et un charme inimitables ; une conduite proche d’un kart ; des moteurs fiables et puissants ; une finition et des équipements haut de gamme… le tout, profitant du savoir-faire de BMW. La Mini est un produit unique dans son segment : c’est «LA» plus chic des citadines. Une image qui paye et qui en fait le véhicule premium le plus populaire à travers 80 pays, du Chili à la Chine. Même au Maroc (où elle est distribuée par la Smeia), la Mini s’est forgée une forte réputation. Un objet de convoitise, désiré par beaucoup de femmes. Et sur son marché domestique, le Royaume-Uni, la Mini est tout simplement un best-seller, caracolant haut dans les ventes et égayant le paysage automobile londonien.
Il faut dire aussi que BMW s’est attelé de façon significative pour développer cette marque au passé si glorieux. Outre le fait d’avoir développé et conçu la «nouvelle» Mini, le groupe allemand a également – depuis 2000 – consacré 380 millions d’euros pour moderniser et élargir l’unique usine de Mini, située à Oxford. Un site industriel de grande envergure, dont l’effectif a quasiment doublé, passant de 2.400 à 4.700 personnes. Idem pour ce qui est de la capacité de production : 700 Mini sont actuellement assemblées chaque jour contre 300 unités auparavant. Au total, la capacité annuelle de l’usine d’Oxford a évolué de 100.000 à 200.000 exemplaires et ce, en moins de six ans.
A terme, ce sont quelque 240.000 Mini qui seront produites chaque année. Pour écouler ce volume, le constructeur mise sur l’arrivée du troisième modèle de la gamme : la Mini Clubman dont le lancement est prévu pour le dernier trimestre 2007. D’ici là, les deux autres modèles (Mini et Mini Cabriolet) poursuivront leur bonhomme de chemin, forts de leurs nouveaux atouts, puisqu’ils ont été renouvelés il y a quelques mois. Enfin, pour info, le millionième exemplaire de la Mini est en fait une commande spéciale effectuée par le «BMW Mobile Tradition», la division historique du constructeur bavarois.
Il s’agit d’une version Cooper S, de couleur blanche et au toit peint en vert amande, sur lequel figure l’inscription «un million» à travers un graphique qui s’étend jusqu’au capot. Bref, un exemplaire «collector» que de nombreux employés de l’usine ont fièrement entouré, le 4 avril dernier, le temps d’une petite cérémonie et d’une photo-souvenir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *